Au Vatican

17 novembre 2019 17:09; Act: 18.11.2019 14:05 Print

Le pape invite à table 1 500 pauvres au Vatican

Le pape François a accueilli dimanche, quelque 1 500 pauvres et sans-abri pour un déjeuner au Vatican, en dénonçant l'indifférence de la société envers les démunis.

storybild

Le pape a dénoncé «l'indifférence de la société envers les pauvres». (photo: AFP/Vincenzo Pinto)

Sur ce sujet
Une faute?

«Mes pensées vont à ceux qui (...) ont promu des initiatives de solidarité pour donner un espoir concret aux plus défavorisés», a déclaré le pape lors d'une messe place Saint-Pierre avant le repas. «Récemment, j'ai vu des statistiques sur la pauvreté. Elle vous font souffrir!», a souligné François dénonçant «l'indifférence de la société envers les pauvres». Le pape a dans le même temps remercié l'équipe médicale qui prodigue des soins de santé gratuits aux pauvres au Vatican.

Il a aussi critiqué le rythme de vie «frénétique», l'obsession des objectifs à atteindre «immédiatement», «toute personne laissée pour compte étant considérée comme une nuisance. Considérée comme jetable». «Combien de personnes âgées, (d'enfants) à naître, de handicapés et de pauvres sont considérés comme inutiles. Nous suivons notre chemin à la hâte, sans nous préoccuper des écarts qui se creusent, de la cupidité d'un petit nombre qui aggrave la pauvreté de beaucoup d'autres» personnes, s'est alarmé le pape. Le souverain pontife a ensuite rejoint ses 1 500 invités pour un repas dans la vaste salle Paul VI au Vatican.

«Nous gagnons mal notre vie»

Au menu figuraient des lasagnes, des nuggets de poulet avec de la crème de champignons et des pommes de terre, un dessert, des fruits et un café. «Merci au pape et merci au Vatican, car le Vatican aide tant de pauvres, il aide aussi en offrant des médicaments, ce repas bien sûr, des vêtements, tant de choses», a déclaré Oscar, un Lituanien qui vit en Italie depuis treize ans. «Nous gagnons mal notre vie car nous travaillons sept, huit heures, parfois dix heures pour à peine 30 euros, c'est dur», témoigne un travailleur migrant gambien, Lamin Jarra.

Des dizaines de bénévoles ont aidé à acheminer les pauvres au Vatican et à servir le repas, comme Lorenzo Ferraro, qui a souligné l'importance de s'ouvrir aux «plus démunis, aux plus faibles».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Emma le 18.11.2019 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde entier devrait contribuer à aider toutes personnes dans la difficulté l hiver est là

  • Salut le 17.11.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a tous ceux qui aident ces pauvres gens qui sont aussi des êtres humains parce qu’ils n’ont rien mais un cœur énormément grand.

  • Jacques le 17.11.2019 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Saint Père, vous montrez l'exemple. Que Dieu vous protège.

Les derniers commentaires

  • Emma le 18.11.2019 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde entier devrait contribuer à aider toutes personnes dans la difficulté l hiver est là

  • patience le 18.11.2019 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais qui est considéré comme pauvre aujourd’hui.... celui qui n a pas d argent ou celui qui ne croit pas en Dieu

  • Obiwan le 18.11.2019 06:32 Report dénoncer ce commentaire

    Quelque soit votre niveau de revenu ou votre conviction philosophique, ce principe chrétien est extrêmement précieux et je remercie le Pape de nous le rappeler. Et oui, la société actuelle va mal, car elle s'éloigne de cette valeur fondamentale. Si seulement tous les chrétiens pouvaient s'en inspirer, on verait la différence...

  • Salut le 17.11.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a tous ceux qui aident ces pauvres gens qui sont aussi des êtres humains parce qu’ils n’ont rien mais un cœur énormément grand.

  • Jacques le 17.11.2019 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Saint Père, vous montrez l'exemple. Que Dieu vous protège.