Nouvelle-Zélande

04 octobre 2018 22:44; Act: 05.10.2018 12:15 Print

Le refus d'ouvrir son téléphone est amendable

Depuis le début du mois d'octobre, les passagers qui débarquent dans le pays doivent collaborer avec les douaniers.

storybild

Il est désormais obligatoire de présenter le contenu de son téléphone si un douanier le demande. (photo: Ridofranz)

Sur ce sujet
Une faute?

Les défenseurs néo-zélandais des libertés individuelles sont inquiets. Depuis le 1er octobre, une loi oblige les voyageurs qui arrivent dans le pays à rendre leurs smartphone, portable et autres appareils électroniques accessibles aux douaniers. En cas de refus, ils risquent une amende de plus de 2 802,74 euros et des poursuites.

Cette nouvelle exigence – une première dans le monde – s'applique aux étrangers et aux Néo-Zélandais, a expliqué le porte-­parole des douanes. L'exploration concerne uniquement les fichiers enregistrés dans l'appareil, pas l'historique de navigation ou le cloud. La fouille ne peut avoir lieu qu'en cas de «suspicion raisonnable» envers le propriétaire.

Pas de quoi rassurer Katina Michael, spécialiste des questions de surveillance à l'Université de Wollongong. Dans le New York Times, elle a rappelé que nos appareils, outre des informations très personnelles, abritaient aussi souvent des données professionnelles qui pouvaient être sensibles.

(L'essentiel/aia)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 05.10.2018 00:10 Report dénoncer ce commentaire

    Simple il faut éviter ce pays.

  • Grand Maître le 05.10.2018 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut simplement ne pas y aller.

  • Lulu le 05.10.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour l’espionnage industriel et économique

Les derniers commentaires

  • Ballian le 05.10.2018 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Pensez à vider votre téléphone avant de vous rendre en NZ.

  • Grand Maître le 05.10.2018 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut simplement ne pas y aller.

    • Sauron le 05.10.2018 13:04 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est cela: N'y allez pas! Merci de ne pas non plus aller en Corse ou dans tout autre lieu où j'aime passer mes vacances.

  • monde de m... le 05.10.2018 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    Et a part des photos de soi-même à poil, que peuvent-ils trouver de si intéressant?? D'un autre coté je m'en tape, j'irai jamais dans ce pays de toutes façons

    • monde de magie le 05.10.2018 11:23 Report dénoncer ce commentaire

      L'espionnage industriel ou économique, jamais entendu parlé ? Troglodyte ?

  • Lulu le 05.10.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour l’espionnage industriel et économique

  • Léon le 05.10.2018 00:10 Report dénoncer ce commentaire

    Simple il faut éviter ce pays.

    • Que moi le 05.10.2018 07:43 Report dénoncer ce commentaire

      Voila. C'est simple. L'qutre possibilitùe est d'effacer le tout (en ayant tout mis sur le cloud) et de tout restaurer une fois passé le contrôle. Ce qui en dit long sur l'efficacité de ces mesures déjà dépassées.