Big Brother

02 novembre 2010 21:24; Act: 02.11.2010 21:32 Print

Les acteurs de la sécurité sous surveillance

LUXEMBOURG - Les criminologues mettent leur grain de sel dans les politiques de sécurité.

storybild

«Les caméras peuvent pousser la criminalité à se déplacer», explique Dan Biancalana. (photo: Editpress)

Une faute?

«Les caméras de surveillance, nous ne sommes ni pour ni contre… Nous disons juste qu'à partir du moment où les autorités en mettent, il leur faut suivre des règles méthodologiques, affirme Dan Biancalana, président de l'Association luxembourgeoise de criminologie (ALC). Une caméra peut, par exemple, pousser la criminalité à se déplacer, il faut voir si c'est le cas».

Créée il y a cinq ans, l'ALC réunit des criminologues, mais aussi des psychologues, juristes, magistrats... «car la criminologie est une science interdisciplinaire», rappelle le président. Jeudi, elle rendra son avis sur la vingtaine de caméras de sécurité installées dans la capitale comme elle le fait sur la rétention de sûreté, la réforme de l'administration pénitentiaire…

Lui-même criminologue, Dan Biancalana travaille auprès des instances judiciaires où il s'occupe du suivi des justiciables. Ce sera, par exemple, «comprendre pourquoi quelqu'un est passé à l'acte afin d'éviter une récidive. De plus en plus de criminologues sont recrutés au Luxembourg», constate-t-il.

Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Fair-play le 05.11.2010 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    criminologue, représentante de l'association sur RTL TV doit faire une peur bleu aux criminels

  • K00k le 04.11.2010 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    "comprendre pourquoi quelqu'un est passé à l'acte afin d'éviter une récidive." ... je cherche... je ne comprends pas non plus.... "est passé à l'acte"... "afin déviter"... "une récidive"... décidément, c'est incompréhensible...

  • Pragma le 04.11.2010 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    avec des gens pareils. Pendant ce temps-là la criminalité augmente sans que les moyens augmentent significaticement. Mais bon, soyons patients car quand ils auront trouvé alors il n'y en aura plus ... Comme disait le général "des chercheurs qui cherchent on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent on en cherche ..."

Les derniers commentaires

  • Fair-play le 05.11.2010 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    criminologue, représentante de l'association sur RTL TV doit faire une peur bleu aux criminels

  • Pragma le 04.11.2010 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    avec des gens pareils. Pendant ce temps-là la criminalité augmente sans que les moyens augmentent significaticement. Mais bon, soyons patients car quand ils auront trouvé alors il n'y en aura plus ... Comme disait le général "des chercheurs qui cherchent on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent on en cherche ..."

  • K00k le 04.11.2010 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    "comprendre pourquoi quelqu'un est passé à l'acte afin d'éviter une récidive." ... je cherche... je ne comprends pas non plus.... "est passé à l'acte"... "afin déviter"... "une récidive"... décidément, c'est incompréhensible...