Ouragan Dorian

09 septembre 2019 17:25; Act: 09.09.2019 17:32 Print

«Les chiens hurlaient. Puis, plus rien»

Les employés d'un refuge de Freeport ont tout fait pour sauver leurs animaux lors du passage de Dorian. Sur environ 400 chiens et chats, 270 sont cependant morts noyés.

Sur ce sujet
Une faute?

L'ouragan Dorian a semé mort et désolation aux Bahamas. Selon un dernier bilan, au moins 44 personnes ont péri la semaine dernière. De nombreux animaux ont également été victimes du phénomène climatique. Un refuge de Freeport, sur l'île de Grand Bahama, a particulièrement été touché: 220 chiens et 50 chats sont morts noyés lors du passage de Dorian.

Environ 400 bêtes se trouvaient dans le refuge Humane Society of Grand Bahama quand Dorian a frappé, rapporte Fox 6. Six employés ont tout fait pour mettre à l'abri les 300 chiens et 100 chats en tentant désespérément de maintenir leurs cages au-dessus de la surface de l'eau.

Immergés à hauteur de poitrine, les salariés n'ont ensuite eu d'autre choix que de trouver refuge au galetas. Comme il n'y avait pas d'escalier ni d'échelle pour y accéder, ils ont dû se hisser les uns les autres, dans des circonstances infernales. «Les chiens hurlaient et pleuraient. Puis ce fut le silence», témoigne Felicia Telfort, l'intendante.

Certains des animaux du refuge attendaient d'être adoptés, d'autres avaient été placés temporairement par des familles n'ayant pas eu le droit d'évacuer avec eux. «Lors de précédentes tempêtes, nous n'avions pas subi d'inondations. Alors, nous nous attendions à avoir un peu d'eau, mais jamais nous n'aurions imaginé faire face à une telle inondation», explique Elizabeth Burrows, la responsable du centre.

Effondrée, elle ajoute: «Nous ne pouvions pas le prévoir, mais je me sens quand même responsable. J'ai le cœur brisé pour les animaux que nous avons perdus, et je me sens si mal pour les gens qui nous ont fait confiance en nous les confiant. Nous n'avons pas pu les protéger», déplore-t-elle.

Dorian a également détruit le matériel médical, la nourriture et les véhicules du refuge. Quoi qu'il en soit, les employés ne regrettent pas d'avoir risqué leur vie, pour sauver le plus d'animaux possible. «Pour nous, il ne s'agissait pas de jouer les héros. Nous voulions protéger la vie des animaux autant que la nôtre», conclut Felicia.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cocou le 09.09.2019 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle triste histoire qu'ils reposent tous en paix entouré de croquettes, de pâté et d'amour car ils en donnent tellement

  • zaz le 09.09.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cocou. merci pour ce joli post plein de compassion.

  • animaux en liberté le 10.09.2019 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    je me suis toujours posé cette question des animaux face aux catastrophes climatiques et je pense que le mieux est d'ouvrir les cages, les clôtures des parcs (pour les animaux de ferme) afin de leur laisser une chance de s'en sortir. là ils étaient condamnés….RIP

Les derniers commentaires

  • animaux en liberté le 10.09.2019 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    je me suis toujours posé cette question des animaux face aux catastrophes climatiques et je pense que le mieux est d'ouvrir les cages, les clôtures des parcs (pour les animaux de ferme) afin de leur laisser une chance de s'en sortir. là ils étaient condamnés….RIP

    • Loupiotte le 10.09.2019 12:14 Report dénoncer ce commentaire

      Effectivement, vous avez raison :-(

  • zaz le 09.09.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cocou. merci pour ce joli post plein de compassion.

  • cocou le 09.09.2019 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle triste histoire qu'ils reposent tous en paix entouré de croquettes, de pâté et d'amour car ils en donnent tellement