En Asie

12 septembre 2019 13:30; Act: 12.09.2019 14:16 Print

Les feux de forêt augmentent en Indonésie

Une saison particulièrement sèche a provoqué une progression des incendies de forêt. Près de 9 000 pompiers sont mobilisés pour lutter contre les flammes.

storybild

De vastes zones de forêt défrichées brûlent sur l'île de Sumatra en Indonésie et celle de Bornéo. (photo: AFP/Wahyudi)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de feux de forêt en Indonésie a progressé jeudi, selon les données satellites, alors que le pays affronte une sécheresse intense cette année, ajoutant aux inquiétudes sur le rôle des incendies sur le réchauffement climatique.

De vastes zones de forêt défrichées brûlent sur l'île de Sumatra en Indonésie et celle de Bornéo, partagée entre l'Indonésie, la Malaisie et Brunei, mobilisant quelque 9 000 pompiers indonésiens et des hélicoptères.

Saison sèche

Le nombre de «points chauds» - les zones de forte chaleurs détectées par satellites qui indiquent les probables départs de feu - ont bondi en Indonésie, selon les données publiées jeudi par le centre météorologique de l'Asean. 1 619 points chauds ont été détectés dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo et à Sumatra, contre 861 un jour plus tôt, selon le centre qui surveille les incendies et les nuages de fumée.

Les feux sont souvent déclenchés pour nettoyer des terrains déboisés ou avant une exploitation agricole. Des feux de forêts surviennent tous les ans en Indonésie mais cette année ils ont pris de l'ampleur à cause d'une saison sèche particulièrement longue et intense. Ils ont généré ces derniers jours des fumées toxiques sur une vaste région, créant des tensions diplomatique avec la Malaisie voisine.

Nous ne restons pas les bras croisés

Jakarta a tenté de minimiser sa responsabilité dans cette crise environnementale. La ministre de l'Environnement indonésienne Siti Nurbaya Bakar a souligné que les «points chauds ne sont pas seulement présents en Indonésie, mais aussi dans l’État de Sarawak (sur la partie malaisienne de Bornéo) et la péninsule malaise». «Et nous ne restons pas les bras croisés», a-t-elle insisté.

Les chiffres du centre météorologique de l'Asean montrent cependant des centaines de «points chauds» sur le territoire indonésien et une poignée seulement sur le territoire malaisien. Les forces indonésiennes ont été mobilisées pour lutter contre les flammes, notamment dans les zones de tourbières asséchées où les incendies sont très difficiles à éteindre.

La partie malaisienne de l'île de Bornéo n'a pas été épargnée par les incendies. Des images de drones filmées par l'AFP montrent des fumées s'élevant de zones carbonisées entourées de forêts tropicales.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vert de vert le 12.09.2019 22:54 Report dénoncer ce commentaire

    Les feux de forêts sont un feedback positif du changement climatique: plus les forêts brûlent, plus les feux libèrent du CO2, qui par effet de serre, réchauffent l'atmosphère, ce qui favorise les feux. Le changement climatique "nourri" les feux et les feux "nourrissent" le changement climatique. Ceci dit, l'Indonésie est connue pour pratiquer le deboisement massif afin de mettre en place des plantations d'huile de palme. C'est quasi une politique gouvernementale, comme au Brésil. L'Indonésie et le Brésil sont fort hypocrites et poussent leur population à deboiser par les feux.

  • Stef57 le 12.09.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de forêts, moins de pluies, moins de pluies.... Chaque action a ses conséquences. Personne n'y pense.

  • Soluce le 12.09.2019 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que Google, utilisez "ecosia"-> 80% des bénéfices de ce moteur de recherche servent à planter des arbres. Un solution "simple" pour améliorer sa conscience écologique, c'est quand même mieux d'encourager cette initiative plutôt que d'enrichir Google...

Les derniers commentaires

  • Vert de vert le 12.09.2019 22:54 Report dénoncer ce commentaire

    Les feux de forêts sont un feedback positif du changement climatique: plus les forêts brûlent, plus les feux libèrent du CO2, qui par effet de serre, réchauffent l'atmosphère, ce qui favorise les feux. Le changement climatique "nourri" les feux et les feux "nourrissent" le changement climatique. Ceci dit, l'Indonésie est connue pour pratiquer le deboisement massif afin de mettre en place des plantations d'huile de palme. C'est quasi une politique gouvernementale, comme au Brésil. L'Indonésie et le Brésil sont fort hypocrites et poussent leur population à deboiser par les feux.

  • Soluce le 12.09.2019 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que Google, utilisez "ecosia"-> 80% des bénéfices de ce moteur de recherche servent à planter des arbres. Un solution "simple" pour améliorer sa conscience écologique, c'est quand même mieux d'encourager cette initiative plutôt que d'enrichir Google...

  • Stef57 le 12.09.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de forêts, moins de pluies, moins de pluies.... Chaque action a ses conséquences. Personne n'y pense.