En Géorgie

17 novembre 2019 19:25; Act: 17.11.2019 19:37 Print

Les Géorgiens manifestent par milliers à Tbilissi

Plus de 20 000 manifestants ont protesté dimanche en Géorgie pour demander la démission du gouvernement après l'échec d'une réforme du système électoral.

Les manifestants se sont rassemblés dimanche après-midi devant le parlement à Tbilissi, la capitale du pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à l'appel de l'opposition dimanche en Géorgie. Ce rassemblement intervient après le rejet par la majorité au pouvoir d'une réforme du système électoral promise pour mettre fin à une précédente vague de contestation.

Plus de 20 000 manifestants se sont rassemblés dans l'après-midi devant le parlement à Tbilissi, capitale de ce pays du Caucase, lors de la plus grande manifestation d'opposition de ces dernières années. Ils étaient munis de drapeaux géorgiens et européens ainsi que d'une banderole géante «Tous contre un», adressée à Bidzina Ivanichvili, chef du parti majoritaire Rêve géorgien.

Sous pression de la rue en juin, le puissant oligarque Bidzina Ivanichvili avait promis de supprimer le mode de scrutin mixte pour les législatives d'octobre 2020 et d'introduire la proportionnelle. Mais malgré la majorité écrasante de Rêve géorgien au parlement, celui-ci a rejeté cette réforme, suscitant la colère des partis d'opposition, qui accusent M. Ivanichvili d'avoir orchestré l'échec du projet de loi et affirment que le parti au pouvoir bénéficie injustement du système actuel.

Démission exigée

«Nous demandons que le gouvernement démissionne, qu'un gouvernement provisoire soit nommé et que des élections parlementaires anticipées soient organisées avec un système proportionnel», à déclaré Nika Melia, un des dirigeants du principal parti d'opposition géorgien, le Mouvement national uni.

«Nous demandons également la libération des prisonniers politiques», a ajouté M. Melia, qui a passé du temps en résidence surveillée pour son rôle dans les manifestations anti-gouvernement de l'été et a depuis l'interdiction de s'adresser à la foule lors de rassemblements.

Des manifestants ont verrouillé les portes du parlement avec des cadenas, affirmant qu'aucun député ne serait autorisé à y entrer. Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a averti que «les tentatives d'assaut ou de blocage des bâtiments administratifs seront immédiatement empêchées». Dans des images diffusées par la chaîne de télévision pro-opposition Mtavari TV on voyait de nombreux policiers anti-émeute déployés à l'intérieur du parlement.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Henri VIII le 18.11.2019 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas oublier que les Géorgiens étaient avec les Ukrainiens et les Baltes les plus fanatiques Soviétiques. D'un côté le plus brutaux et les plus sanguinaires comme Staline ou Beria, mais aussi avec Kantaria qui a hissé le drapeau soviétique sur le Reichstag à Berlin. Les Géorgiens sont aussi un peuple du Caucase et c'est connu que les Caucasiens sont assez spéciaux!

Les derniers commentaires

  • Henri VIII le 18.11.2019 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas oublier que les Géorgiens étaient avec les Ukrainiens et les Baltes les plus fanatiques Soviétiques. D'un côté le plus brutaux et les plus sanguinaires comme Staline ou Beria, mais aussi avec Kantaria qui a hissé le drapeau soviétique sur le Reichstag à Berlin. Les Géorgiens sont aussi un peuple du Caucase et c'est connu que les Caucasiens sont assez spéciaux!