Australie

21 novembre 2019 11:15; Act: 21.11.2019 11:26 Print

Les incendies n'auraient «pas de lien avec le climat»

Le feu ravage toujours la côte est du continent. Il y a au moins six victimes et des centaines de koalas tués. Mais le Premier ministre défend sa politique environnementale.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre australien a démenti jeudi que sa politique environnementale soit responsable des incendies qui dévastent le pays, jugeant que son gouvernement en faisait déjà suffisamment contre le réchauffement climatique.

Plusieurs dizaines de nouveaux feux ravagent les campagnes. Quant à Sydney (sud-est), la principale ville d'Australie avec plus de 5 millions d'habitants, elle était encore enveloppée d'un brouillard toxique. Le Premier ministre conservateur, Scott Morrison, a toutefois défendu son bilan en matière de lutte contre le réchauffement climatique, assurant à la radio ABC que le pays «y prenait sa part».

Les koalas périssent en nombre

Scott Morrison est régulièrement appelé par la société civile à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à accélérer la transition vers les énergies renouvelables. Mais la question est sensible, l'industrie minière australienne étant très lucrative et puissante. Six personnes sont mortes et des centaines de maisons ont été détruites par des feux dans les États de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est) et du Queensland (nord-est) depuis le début de la saison sèche en septembre.

La faune australienne a également été durement touchée par les incendies, des associations estimant que plusieurs centaines de koalas ont péri. Au moins 350 de ces marsupiaux ont ainsi trouvé la mort dans la seule réserve de Port Macquarie, hypothéquant l'avenir de l'espèce dans cette zone. Nick Boyle, de la Taronga Conservation Society, a dit avoir le cœur «brisé» non seulement du fait des victimes humaines, mais aussi de «la faune sans défense» tuée en Nouvelle-Galles du Sud. «La pression sur les populations de koalas était déjà forte», a-t-il dit, en citant la perte d'habitat et les prédateurs. «Et voilà ça, maintenant».

Évacuations

Des scientifiques, d'anciens responsables des pompiers et des habitants touchés par ces feux de brousse, qui pourraient être les pires enregistrés dans le pays, ont tous établi un lien avec le réchauffement climatique. «Suggérer d'une manière ou d'une autre que l'Australie - responsable de 1,3% des émissions mondiales - a un impact direct sur des incendies spécifiques, ici ou ailleurs dans le monde, n'est étayé par aucune preuve scientifique crédible», a-t-il déclaré à ABC.

La sécheresse, des températures plus élevées, à environ 40°C, ainsi que des vents forts et un faible niveau d'humidité ont alimenté ces feux sans précédent. Les autorités ont appelé de nombreuses personnes à évacuer leurs maisons dans les zones touchées et les écoliers de Sydney ont été confinés dans les établissements scolaires.

De tels incendies se produisent chaque année sur l'immense île-continent pendant le printemps et l'été austral. Mais ils sont cette année particulièrement précoces et violents.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zebra3 le 21.11.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non avec quoi ? Ça crame partout en période été austral ou boréal, je me demande si il en reste des forêts à force chaque année le même cirque, de plus en plus sec, bien entendu y a toujours des pyromanes !!!

Les derniers commentaires

  • Zebra3 le 21.11.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non avec quoi ? Ça crame partout en période été austral ou boréal, je me demande si il en reste des forêts à force chaque année le même cirque, de plus en plus sec, bien entendu y a toujours des pyromanes !!!