Au Portugal

21 juillet 2019 21:02; Act: 22.07.2019 09:49 Print

Les pompiers ont de la peine à éteindre l'incendie

De forts vents compliquent le travail des pompiers portugais, malgré d'importants moyens déployés par les autorités.

Sur ce sujet
Une faute?

Bourrasques et sécheresse ont compliqué dimanche la lutte contre un incendie qui fait rage depuis samedi, dans une région montagneuse du centre du Portugal. Les feux ont repris à plusieurs endroits, alors que les pompiers espéraient les circonscrire dans la journée.

La protection civile a jeté de nouvelles forces dans la bataille, et à 17h, près de 1 700 pompiers, 480 véhicules et 23 moyens aériens étaient engagés contre les incendies, soit 1 000 hommes de plus que la veille au soir. À la demande du Portugal, les satellites du système Copernic de l'UE produisent des cartes des feux de forêt qui affectent la région de Castelo Branco. Les incendies ont fait 20 blessés dans cette région (huit pompiers et douze civils), selon un bilan du ministère de l'Intérieur. Un civil grièvement brûlé a été évacué en hélicoptère vers Lisbonne, à 200 km au sud.

Hameaux évacués

Une grande partie de ce dispositif d'une ampleur rarement atteinte était à l’œuvre sur un incendie qui a démarré près de la commune de Vila de Rei et a parcouru 25 kilomètres, depuis son point d'origine. Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs hameaux avaient été évacués par précaution. Deux autres feux de forêts de grande dimension qui s'étaient déclarés samedi ont été circonscrits dans la nuit. L'un d'eux a été donné comme complètement maîtrisé en fin de matinée.

«L'origine des incendies fait l'objet d'une enquête. (...) Chose étrange: comment se fait-il que cinq feux de taille significative commencent dans des zones si rapprochées?», a demandé le ministre portugais de l'Intérieur, Eduardo Cabrita, lors d'une conférence de presse.

Un incendiaire présumé a été arrêté dimanche, à Castelo Branco, a indiqué la police judiciaire. Cet homme âgé de 55 ans est soupçonné d'avoir mis le feu près de la ville, mais n'a vraisemblablement pas joué de rôle dans les vastes incendies qui se sont déclenchés dans l'après-midi de samedi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MrVérité le 22.07.2019 00:51 Report dénoncer ce commentaire

    Pour éclaircir les lecteurs de l’essentiel, le Portugal depuis toujours fait face a des incendies, des fois des accidents. mais souvent aussi des personnes les déclanchent volontairement. Ces derniers temps la chasse au lithium augemente. Le portugal étant un pays avec beaucoup de rochers et l’un des pays propice à l’exploitation. Des entreprises privés essayent d’acheter les terrains afin de commencer l’exploration. Mais selon les medias portugaises les feux et ces explorations peuvent avoir un lien direct.

  • loris le 21.07.2019 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    malheureusement au portugal c toujours la même chose

  • Grand Maître le 22.07.2019 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je pense que certains ont intérêt à ce que brûlent des forêts pour construire.....Le Portugal a besoin de place. On en reparlera !

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 22.07.2019 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je pense que certains ont intérêt à ce que brûlent des forêts pour construire.....Le Portugal a besoin de place. On en reparlera !

  • MrVérité le 22.07.2019 00:51 Report dénoncer ce commentaire

    Pour éclaircir les lecteurs de l’essentiel, le Portugal depuis toujours fait face a des incendies, des fois des accidents. mais souvent aussi des personnes les déclanchent volontairement. Ces derniers temps la chasse au lithium augemente. Le portugal étant un pays avec beaucoup de rochers et l’un des pays propice à l’exploitation. Des entreprises privés essayent d’acheter les terrains afin de commencer l’exploration. Mais selon les medias portugaises les feux et ces explorations peuvent avoir un lien direct.

  • far le 22.07.2019 00:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaque année c’est le même film que fait le gouvernement portugais

    • Titi le 22.07.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      C'est le changement climatique et la sécheresse qui sont les producteur et réalisateur de ce film. Le gouvernement portugais n'est qu'un figurant.

  • loris le 21.07.2019 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    malheureusement au portugal c toujours la même chose