Ouïghours

15 septembre 2021 13:47; Act: 15.09.2021 14:10 Print

Les produits issus du travail forcé interdits par l'UE?

La Commission européenne va proposer que soit interdite dans l'UE la vente de produits issus du travail forcé, ce qui pourrait concerner la production chinoise impliquant la minorité ouïghoure.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

«Vingt-cinq millions de personnes dans le monde sont menacées de travail forcé ou y sont contraintes. Nous n'accepterons jamais qu'elles soient contraintes de fabriquer des produits pour que ces produits soient ensuite proposés à la vente ici en Europe», a déclaré la présidente de la Commission lors de son discours annuel sur l'état de l'Union, devant le Parlement européen, à Strasbourg.

«Nous proposerons donc d'interdire sur notre marché les produits qui ont été fabriqués au moyen du travail forcé. Les droits de l'homme ne sont à vendre à aucun prix», a-t-elle ajouté. Si la cheffe de l'exécutif européen n'a cité aucun pays précis, l'eurodéputé français Raphaël Glucksmann (S&D, gauche) s'est réjoui sur Twitter que Mme von der Leyen ait «promis ce matin de bannir les produits de l'esclavage des Ouïghours du marché européen».

Pékin est accusé par les pays occidentaux d'interner massivement des membres de cette communauté à majorité musulmane et turcophone du Xinjiang (ouest de la Chine) dans de vastes camps de travail, que la Chine affirme être seulement des centres de formation professionnelle. De nombreuses usines, notamment textiles, sont situées dans cette région, et fournissent selon des experts et ONG, des entreprises multinationales.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vous êtes ridicules le 15.09.2021 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Que des paroles.. Et ensuite on met le tapis rouge pour le Qatar, connu pour traiter l'humain comme un esclave.

  • Boycott China le 15.09.2021 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Ce serait la moindre des choses… Il faut aussi que les consommateurs soient prêts à payer un peu plus pour des produits qui respectent les travailleurs et l’environnement, quitte à en changer également moins souvent.

  • dragon le 15.09.2021 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour les batteries des voitures électriques

Les derniers commentaires

  • Luxo le 16.09.2021 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    On ne sait pas si les produits sont issus du travail forcé ! De toute facon les prisonniers du monde entier travaillent et ne se relaxent pas au soleil. Ou vont les produits fabriques dans la prison du GDL, dans les prisons francaises, allemandes ou autres UE?

  • T-Rock le 16.09.2021 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Avec des millions de portables dependant de la Chine? C'est tout simplement impossible

  • Le Catalan le 16.09.2021 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bonne blague: vous avez raison à 2000%. Il y a un autre tour de passe-passe : transformer le made in China par du made in Hong Kong. En vrai, je ne pense pas qu'il va se passer quoi que ce soit, ça parle beaucoup devant les USA, la Chine, la Russie etc... mais ça fait pas grand chose au final.

    • Le Madrilene le 16.09.2021 09:35 Report dénoncer ce commentaire

      La Russie ????

  • Vivelamondialisation le 16.09.2021 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    Et les produits chinois, on les accepte? Vive IKEA , APPLE etc..

  • ALLS le 16.09.2021 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Foot au Quatar 2022 JO en Chine 2022 boycott .. mais les affaires sont les affaires et notre stupide consumérisme prévaut encore