Environnement

02 septembre 2019 07:42; Act: 02.09.2019 09:18 Print

Les «routes de la soie», menaces pour le climat

Un think tank chinois affirme que ce projet d'infrastructures mené par Pékin est une menace pour l'Accord de Paris sur le climat.

storybild

Pékin a lancé en 2013 le projet d'infrastructures des «Nouvelles routes de la soie», pour relier l'Asie, l'Europe et l'Afrique à la Chine. (photo: AFP/bay Ismoyo)

Sur ce sujet
Une faute?

Le projet chinois de «nouvelles routes de la soie», avec le développement d'un réseau gigantesque d'infrastructures dans plusieurs pays, pourrait mettre à mal les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat. C'est un think tank chinois, le centre Tsinghua pour la finance et le développement, qui l'affirme lundi.

Pékin a lancé en 2013 le projet d'infrastructures des «Nouvelles routes de la soie», pour relier l'Asie, l'Europe et l'Afrique à la Chine, avec des ports, lignes ferroviaires, aéroports et parcs industriels. Certains projets, notamment des barrages et des centrales à charbon, sont accusés d'occasionner des dégâts à l'environnement.

Le budget carbone «explosé»

Une analyse de l'empreinte carbone du développement des infrastructures dans les pays impliqués dans ces nouvelles routes de la soie conclut qu'il pourrait remettre en cause les objectifs de l'Accord de Paris de 2015, de maintenir la température moyenne mondiale nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels. Selon le Tsinghua Center for Finance and Development, les 126 pays qui ont signé des accords de coopération avec la Chine représentent 28% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

Il a modélisé les effets du développement de ports, de pipelines, de lignes ferroviaires et d'autoroutes dans 17 d'entre eux et en a déduit que certains pays, comme la Russie, l'Iran, l'Arabie saoudite ou l'Indonésie devraient réduire leurs émissions de CO2 de 68% d'ici 2050 pour rester dans les clous de l'Accord de Paris.

«Nous avons un scénario "business as usual" qui dit que si l'on continue sur la même voie, même si tous les autres pays à l'échelle du globe, dont les États-Unis, l'Europe, la Chine et l'Inde, se mettent sur la trajectoire des 2°C, cela va quand même exploser le budget carbone», indique Simon Zadek, du centre Tsinghua.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ENrique le 02.09.2019 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Au point où on en est, autant y aller à fond. Plus vite ce sera fini...

  • Sam1952 le 02.09.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Cette chine est redoutable ! . Je crois que nos gouvernants n’ont pas mesuré la dangerosité de tous ces projets pharaoniques !...

  • petitevoix le 02.09.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne respect l accord de Paris où Mme Ségolène était super fière !! Chaque pays fait tout pour le business l argent compte et les futures générations seront en très mauvaise santé !!! Bravo à nous tous !!!

Les derniers commentaires

  • nafta le 03.09.2019 11:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    purée si tout ce qu'on achète sur aliexpress ou bangood arrive en moins d'une semaine !! ça va faire mal à la concurrence !

  • petitevoix le 02.09.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne respect l accord de Paris où Mme Ségolène était super fière !! Chaque pays fait tout pour le business l argent compte et les futures générations seront en très mauvaise santé !!! Bravo à nous tous !!!

  • Jazzgirl le 02.09.2019 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Merci de soulever le problème. Pour autant ce n'est pas la seule menace pour le climat et l'espèce humaine. Notre manière de vivre est à l'origine de la catastrophe que nous vivons. Il est temps de dire la vérité. Il faut agir maintenant. Tous les jours des milliers d'animaux meurent à cause de nous. De millions de personnes seront menacées ces prochaines années. Ceci n'est qu'un début.

  • ENrique le 02.09.2019 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Au point où on en est, autant y aller à fond. Plus vite ce sera fini...

    • Julio le 03.09.2019 09:53 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil...l'humanité me fait honte et, après avoir lutté des années durant pour essayer en vain de changer les choses, le désespoir et l'envie que tout soit vite fini ont pris le dessus.

  • Boulou le 02.09.2019 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'en pense Greta ?