Aux États-Unis

09 septembre 2019 19:31; Act: 10.09.2019 10:01 Print

Moqué pour son tee-​​shirt fait main, il tient sa revanche

Raillé pour avoir porté un vêtement qu'il avait lui-même bricolé, un petit garçon a bénéficié d'une vague de solidarité qui a dépassé tous les espoirs de son enseignante.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est la rentrée des classes à l'école élémentaire d'Altamonte (Floride). La maîtresse explique à ses élèves que la semaine suivante, ils participeront au «jour des couleurs universitaires»: les enfants devront s'habiller aux couleurs de leur université préférée. Tout enthousiaste, Jayden* annonce à son enseignante qu'il aimerait porter un tee-shirt de l'université de Tennessee, mais qu'il n'en a pas. «Nous avons discuté et avons décidé qu'il pourrait porter un tee-shirt orange, dans le même esprit», écrit Laura Snyder dans un post Facebook repéré par le New York Post.

Le grand jour arrivé, l'enfant de 8 ans se pointe à l'école avec un haut orange, sur lequel il avait soigneusement accroché une feuille de papier avec les lettres «UT» (University of Tennessee) dessinées à la main. «Il était tellement excité de me montrer son tee-shirt. J'ai été impressionnée qu'il soit allé plus loin pour créer son propre design», raconte l'enseignante sur le réseau social. La journée, cependant, tourne mal. À la pause de midi, Jayden arrive en pleurs dans la classe. Il raconte à sa maîtresse qu'à la cantine, des filles se sont moquées de son logo. «Il était effondré», explique Laura.

«Sa mâchoire s'est décrochée»

Dans l'espoir de mettre du baume au cœur de son élève, l'enseignante décide de lui offrir un tee-shirt de l'université de Tennessee. Elle lance un appel sur Facebook, espérant ainsi pouvoir entrer en contact avec des gens de cet établissement. La publication de Laura fait un véritable carton et arrive jusqu'au président de l'institution. L'université prend contact avec la prof et lui annonce qu'elle fera parvenir à Jayden un sac avec plusieurs accessoires aux couleurs de UT. Et, cerise sur le gâteau, l'université a décidé de reprendre le dessin de l'écolier pour en faire un de ses logos officiels.

Autant dire que Jayden était aux anges. «Quand je lui ai dit que son logo allait être repris et mis sur de vrais tee-shirts et que des gens voulaient l'acheter, sa mâchoire s'est décrochée. Il avait un immense sourire sur son visage, marchait fièrement et je peux dire que sa confiance en lui a grandi aujourd'hui», raconte Laura. Le vêtement portant le logo créé par Jayden a été mis en vente le 7 septembre, et l'enthousiasme a été tel que la boutique en ligne de l'université a été saturée. Une partie des fonds récoltés seront reversés à une association de lutte contre le harcèlement scolaire.

*Prénom d'emprunt

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • madmed le 09.09.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    belle histoire. mais juste pour savoir le petit va gagner des sous pour le design du Logo parce que vraiment il est bien fait en plus. royalties ?

  • Natlux le 10.09.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bel élan de solidarité pour ce petit garçon ! Bravo

  • Ant le 09.09.2019 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sympa pour lui

Les derniers commentaires

  • Natlux le 10.09.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bel élan de solidarité pour ce petit garçon ! Bravo

  • Ant le 09.09.2019 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sympa pour lui

  • madmed le 09.09.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    belle histoire. mais juste pour savoir le petit va gagner des sous pour le design du Logo parce que vraiment il est bien fait en plus. royalties ?

    • Gigi le 10.09.2019 06:29 Report dénoncer ce commentaire

      Très émouvante histoire bravo à l’institutrice..........

    • Enfance combative le 10.09.2019 07:34 Report dénoncer ce commentaire

      Histoire à l'américaine. Vrai faux? Publicité ? On ne saura jamais! Mais une chose est sûre, il faut travailler sur le harcèlement scolaire. Souvent, les moqueurs se retrouvent moqués !