Donald Trump

16 septembre 2021 22:09; Act: 17.09.2021 14:12 Print

«Nous n’aurons plus de pays dans trois ans»

Lors d’une interview accordée à son ancien porte-parole Sean Spicer, l’ex-président a confié qu’il voyait un avenir sombre pour son pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump n’est pas très optimiste quant à l’avenir des États-Unis, et c’est là un doux euphémisme. L’ex-président américain était l’invité de son ancien porte-parole Sean Spicer sur la chaîne conservatrice Newsmax, mardi. À cette occasion, le républicain a dit une nouvelle fois tout le mal qu’il pense de Joe Biden, prédisant aux États-Unis un futur bien sombre.

«Notre pays est vraiment sur la pente descendante depuis huit mois et il y a ces élections qui arrivent en 2022 et 2024, nous n’aurons plus de pays», a déclaré l’ancien dirigeant.

Trump a enchaîné en répétant pour la énième fois que l’élection avait été «truquée», rapporte «The Independent». «Nous n’aurons plus de pays dans trois ans», a-t-il conclu.

Barack Obama aux commandes

Tout de suite après ces déclarations, Sean Spicer s’est dépêché de remercier son ex-patron pour sa disponibilité et a enchaîné sur un autre sujet. Lors de cette intervention, l’ex-président a également affirmé que c’était en fait Barack Obama qui était aux commandes du pays, et pas Joe Biden: Il «dirige probablement le gouvernement maintenant de toute façon, selon beaucoup de monde», a-t-il avancé.

Newsmax fait face à une poursuite en diffamation à hauteur de 1,6 milliard de dollars de la part de Dominion Voting Systems. Il est reproché à la chaîne d’avoir diffusé des informations erronées sur la fraude impliquant les machines de votes de l’entreprise lors de l’élection présidentielle de 2020. Newsmax a défendu sa couverture médiatique, affirmant avoir «simplement rapporté des allégations faites par des personnalités publiques bien connues».

Dans une interview accordée au «Washington Examiner» en août, Sean Spicer a affirmé que Trump allait se présenter à nouveau aux élections. «Il y a quelques mois, je n’étais pas sûr. Maintenant, il faut qu’il y ait quelque chose qui l’empêche de se présenter», a-t-il déclaré.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • moi le 16.09.2021 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle mauvaise âme ce trump.il porte sur son visage la méchanceté même. jalous de monsieur biden

  • Jeff le 17.09.2021 07:57 Report dénoncer ce commentaire

    Gauche ou droite, ici c'est plus un problème de personne. Trump ne détaille jamais les "a lot of people", "according to many","All of them" qu'il utilise pour placer ses idées. C'est fatiguant et ne l'engage jamais personnellement. Finalement il est juste une notion, une idée néfaste, un virus qui tente de vous embarquer dans son délire... pas un acte.

  • Exo 7 le 17.09.2021 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours aussi barré celui-là, voir même de pire en pire.

Les derniers commentaires

  • prappers 57 le 17.09.2021 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    le survivalisme vite

  • FactsMatter le 17.09.2021 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    L'incapacité de la plupart des commentateurs de cet article à reconnaître ou simplement à comprendre la réalité est vraiment inquiétante : les faits montrent que le mandat de Trump a été l'un des meilleurs pour le citoyen américain moyen, et l'un des pires pour les élites, ce qui explique pourquoi les élites ont pris sur elles de le chasser du pouvoir, fraude électorale comprise. Mais ici il semble qu'il n'y ait que des moutons qui répètent les arguments fallacieux des fake-news et des globalistes....

  • Reddit le 17.09.2021 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    3 ans, c'est long! Et dire que si l'attaque sur le "Capitol", le 6 janvier, avait réussi, il n'y aurait déjà plus de pays aujourd'hui... ;-)

  • momolux le 17.09.2021 10:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande si les américains vont le réélires????

  • Pedro le 17.09.2021 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a raison. C'est une catastrophe ce qui arrive et a venir