France/Allemagne

04 juillet 2019 15:42; Act: 04.07.2019 16:38 Print

Rixe entre migrants, un Somalien arrêté

Un ressortissant somalien soupçonné d'une tentative de meurtre lors d'une rixe entre migrants en Allemagne, a été interpellé mercredi, dans le nord de la France.

storybild

La victime est un autre migrant somalien poignardé à l'arme blanche au niveau de l'abdomen. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un ressortissant somalien soupçonné d'une tentative de meurtre lors d'une rixe entre migrants en Allemagne, a été interpellé mercredi, dans le nord de la France, a-t-on appris jeudi, de source policière.

Âgé de 21 ans, le suspect qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, est mis en cause dans une rixe survenue en juin sur la commune allemande de Nimburg, non loin de la frontière avec la France. La victime est un autre migrant somalien poignardé à l'arme blanche au niveau de l'abdomen.

Localisé à Douai

Les policiers d'outre-Rhin, soupçonnant une fuite en région parisienne, avaient sollicité leurs homologues français via le réseau ENFAST («European Network of Fugitive Active Search Teams»), un réseau d’enquêteurs européens dédiés aux fugitifs. Ce réseau est notamment connu pour diffuser chaque année une liste des fugitifs les plus recherchés d'Europe.

Le suspect a été finalement localisé à Douai, où il avait trouvé refuge. Il a été interpellé par les enquêteurs de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) qui dépend de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et la brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ lilloise. Présenté devant la justice, il doit être incarcéré et sera remis dans les prochaines semaines aux autorités allemandes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • faut arreter d'en faire venir au pays le 04.07.2019 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pas un mot sur les groupes de nombreux jeunes (clandestins) qui en Allemagne attaquent notamment les piscines publiques. Dusseldorf Rheinbad, Essen, Hesse ... autant de cas récents avec des groupes de plusieurs dizaines d'individus à près de 200. Qu'en pense Mr Asselborn ? Si cela arrive chez nous, c'est lui qui viendra pleurer nos enfants ??? et avec ses bons sentiments, il les fera revenir ou les guérira de leurs blessures ? Il est temps d'arrêter de jouer avec le feu, car notre sécurité doit passer avant tout.

  • jakoline ' le 04.07.2019 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais bientôt se seront les maîtres ''laissez faire ''et le mal vat empirer ' car il vienne pour rester et tous les ''gateaux''. !!

  • Grand Maître le 04.07.2019 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment est il possible que des gens sans papiers et en plus criminels puissent se balader dans nos pays sans soucis !!Nous même en étant en règle on nous ferait subir les foudres de la justice et nous serions ruinés pour de tels faits et surtout derrière les barreaux !!!! Ne soyons pas surpris des montées des extrêmes.

Les derniers commentaires

  • Mais bien sûr.... le 04.07.2019 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Jang. Et vous, continuez à faire l'autruche, puisque vous refusez à ce point de voir la réalité en face...

  • Roboberta le 04.07.2019 21:11 Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon @duvaro, qui a dit que l'immigration clandestine est une chance pour l'Europe? On préfère l'immigration régulière je pense ...

  • jakoline ' le 04.07.2019 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais bientôt se seront les maîtres ''laissez faire ''et le mal vat empirer ' car il vienne pour rester et tous les ''gateaux''. !!

  • Grand Maître le 04.07.2019 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et vive la censure

  • faut arreter d'en faire venir au pays le 04.07.2019 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pas un mot sur les groupes de nombreux jeunes (clandestins) qui en Allemagne attaquent notamment les piscines publiques. Dusseldorf Rheinbad, Essen, Hesse ... autant de cas récents avec des groupes de plusieurs dizaines d'individus à près de 200. Qu'en pense Mr Asselborn ? Si cela arrive chez nous, c'est lui qui viendra pleurer nos enfants ??? et avec ses bons sentiments, il les fera revenir ou les guérira de leurs blessures ? Il est temps d'arrêter de jouer avec le feu, car notre sécurité doit passer avant tout.