En Espagne

17 juillet 2019 18:08; Act: 18.07.2019 09:11 Print

Sa virée au parc aquatique tourne au cauchemar

Un touriste britannique pourrait rester paralysé à vie après s'être brisé la nuque dans un parc aquatique de Benidorm, la semaine dernière.

Sur ce sujet
Une faute?

David Briffaut passait de paisibles vacances avec sa compagne Penny et des amis quand sa vie a basculé, le 8 juillet dernier. Le drame est survenu à Aqualandia, un parc aquatique de la station balnéaire de Benidorm (côte est de l'Espagne). Une vidéo filmée par un copain du Britannique de 23 ans montre le jeune homme glisser sur un toboggan, couché à plat ventre sur un tapis rouge.

La descente se passe sans encombre, mais lorsque le touriste arrive dans l'eau, sa tête semble basculer vers l'avant. Le jeune homme perd momentanément connaissance, reprend ses esprits et s'écrie: «Je ne sens plus mes jambes». Emmené d'urgence à l'hôpital, le malheureux se trouve toujours aux soins intensifs. Selon sa famille, David s'est brisé deux vertèbres cervicales et sa moelle épinière a été touchée. Il risque une paralysie permanente du torse jusqu'aux pieds.

«C'est le cauchemar de tout parent»

Les parents du Britannique se sont rendus en catastrophe en Espagne, où ils rendent visite deux fois par jour à leur fils. David devrait subir une trachéotomie pour pouvoir respirer sans l'aide d'une machine. «C'est le cauchemar de tout parent. Nous prions pour un miracle, mais on nous a informé que les blessures subies étaient très graves», confie au Daily Mail Mark, l'oncle du patient. Les parents du jeune homme, qui réclament l'ouverture d'une enquête, ont décidé de transmettre la vidéo du drame aux médias. Ils ont toutefois demandé que le moment du choc soit coupé.

Penny, la petite amie de longue date de David, est sous le choc. Mardi, la jeune femme a publié un appel aux dons sur Facebook, dans l'espoir de lever des fonds pour le traitement de son amoureux. «Je t'aime tellement, nous surmonterons cela», a-t-elle écrit.

Un porte-parole du parc aquatique affirme que le toboggan en question ne présente aucun danger, et laisse entendre que David «n'a pas suivi les instructions». La famille du jeune homme attend désormais de pouvoir le ramener chez lui, dans le Sussex. Pour l'heure, il est cependant impossible de le déplacer.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 17.07.2019 18:16 Report dénoncer ce commentaire

    On peut le voir sur la photo, il glisse à plat sur le toboggan, la tête en avant (ce qu'il ne fait jamais faire), pas étonnant que sa tête se soit déplacée violemment vers l'arrière au moment de la réception dans l'eau, c'est ce qu'on appelle le "coup du lapin".

  • chaud le mouton le 17.07.2019 20:35 Report dénoncer ce commentaire

    Cela peut aider de réfléchir avant. Il y a certaines lois de la physique que l'on ne peut négliger ou contourner. Espérons que cela en fera réfléchir d'autres.

  • madmed le 17.07.2019 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je pense que c'est le cauchemar de toute personne. etre prisonnier de son corps. j'espère qu'avec le temps il pourra récupérer une partie de son corps. une longue et dure rééducation se présente devant lui. toutes mes pensées ainsi qu'à ses proches.

Les derniers commentaires

  • la deux le 18.07.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les règles de sécurité n'ont certainement pas été respectées.

  • Binouzeur le 18.07.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    @ tous ceux qui accable ce pauvre homme de ne pas avoir respecter les consignes, vérifiez sur d'autres sites, sur ce toboggan il est bien demandé de descendre les bras en avant ! (pas les pieds) On pourrait juste éventuellement dire qu'il a la tête trop avancé par rapport à la consignes. Mais de la à le rendre coupable du mal qui lui arrive, c'est de la pure méchanceté humaine, honte à vous ! Et bon courage à lui !

  • Binouzeur le 18.07.2019 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai travaillé dans un parc aquatique dans ce style, selon les toboggans il faut se mettre sur le dos ou sur le ventre... Les utilisateurs n'en ont rien à faire, ils sont là pour se faire plaisir, et très peu respectent les consignes. Il faut aussi souvent ne pas se mettre à plusieurs (c'est le plus dangereux), et j'ai vu une équipe de rugbyman descendre tous ensemble.... et vider la moitié du bassin, et se faire mal ! De toute manière les toboggans sont dangereux et il y a régulièrement des accidents Ne nouer jamais une clé de consigne à la ficelle de votre maillot de bain !

  • didi le 18.07.2019 07:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand le destin frappe seul lui deside de notre sort

  • cocou le 18.07.2019 05:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu'il commence déjà part respecter les règles et consignes de sécurité. venir pleurer quand le mal est fait ne sert pas à grand chose