En Grèce

11 juillet 2019 07:09; Act: 11.07.2019 12:16 Print

Six touristes tués lors d'une tempête en Grèce

Six touristes ont été tués et des dizaines de personnes ont été blessées lors de violents orages de grêle et de rafales de vent qui ont frappé le nord de la Grèce.

Sur ce sujet
Une faute?

Six touristes étrangers sont morts dans la nuit de mercredi à jeudi, lorsqu'une tornade et de violents orages de grêle ont frappé la Chalcidique, dans le nord de la Grèce, ont annoncé les autorités. Au moins 30 personnes ont été blessées.

«Six touristes ont été tués et au moins une trentaine de personnes ont été blessées lors de cette tornade», a indiqué à l'AFP Charalambos Stériadis, responsable de la protection civile dans le nord de la Grèce. La police avait donné peu auparavant un premier bilan de cinq morts. La tornade a duré une vingtaine de minutes, selon des témoins interviewés par la télévision publique grecque ERT.

La chute d'un arbre a tué un Russe et son fils de deux ans dans un hôtel de la station balnéaire de Kassandra, à 70 kilomètres de Thessalonique, la deuxième ville de Grèce, a déclaré une source policière.

Dans la localité proche de Propontida, un couple tchèque a péri quand leur caravane a été entraînée par de violentes rafales. Une Roumaine et son enfant ont été mortellement atteints lorsque le toit d'un bâtiment a été emporté, selon la même source.

«C'était un phénomène inédit», avec «des vents très forts» et «de violents orages de grêle», a déclaré le responsable de la protection civile. «La Chalcidique a été déclarée en état d'urgence», a indiqué M. Stériadis.

Selon la police portuaire, un pêcheur sexagénaire est porté disparu. Des dizaines de blessés légers ont été transférés vers les hôpitaux, selon le service de la protection civile. Des images diffusées par ERT montrent des voitures renversées, des chutes d'arbres, des toitures emportées et des coulées de boue.

Au moins 140 pompiers participent aux opérations de sauvetage, a indiqué le responsable de ce service, Vassilis Varthakoyannis. Le ministre de la Protection du citoyen, Michalis Chryssohoidis, a quitté Athènes dans la soirée pour se rendre sur place, et d'autres responsables du nouveau gouvernement de Kyriakos Mitsotakis, issu des élections législatives de dimanche, sont également attendus, selon M. Stériadis. Avant la tornade qui vient de se produire dans le nord, la Grèce avait été affectée ces deux derniers jours par de fortes températures atteignant 37 degrés Celsius.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Natura le 11.07.2019 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    En 1976 j'avais vécu, enfant, une violente tempête en Italie, dans les collines. Encore aujourd'hui je ressens de l'anxiété lorsque le temps est orageux.

  • Fiona le 11.07.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    La planète devient folle, elle se venge.... le climat devient de plus en plus instable : tsunamis, typhons, grêle, tremblements de terre .... deviennent presque banal tellement c'est courant et partout sur la planète, même là où de tels cataclysmes n'avaient jamais lieu ! ça fait peur quand même !

  • AH74 le 11.07.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On voit que la planète est malade !! ;(

Les derniers commentaires

  • AH74 le 11.07.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On voit que la planète est malade !! ;(

  • Fiona le 11.07.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    La planète devient folle, elle se venge.... le climat devient de plus en plus instable : tsunamis, typhons, grêle, tremblements de terre .... deviennent presque banal tellement c'est courant et partout sur la planète, même là où de tels cataclysmes n'avaient jamais lieu ! ça fait peur quand même !

  • Natura le 11.07.2019 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    En 1976 j'avais vécu, enfant, une violente tempête en Italie, dans les collines. Encore aujourd'hui je ressens de l'anxiété lorsque le temps est orageux.

  • Greek le 11.07.2019 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le sport national en Grèce c'est de construire des logements sans les terminés - Construire sur 2-3 étages et n'en finir qu'un seul et y habité (maison toujours en chantier et donc moins de taxes). Donc avec ce type de temps, je suis pas vraiment surpris d'apprendre ça...