Aux États-Unis

12 septembre 2019 20:33; Act: 13.09.2019 12:30 Print

Sur la voie de la destitution de Trump?

Jeudi, la commission judiciaire de la Chambre des représentants a ouvert une enquête pour savoir s'il faut ou non lancer une procédure de destitution du président américain.

storybild

Cette démarche est encore très préliminaire et éloignée d'une destitution. (photo: AFP/Nicholas Kamm)

Sur ce sujet
Une faute?

Les démocrates américains ont franchi un nouveau cap, jeudi, dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution, bien que le parti d'opposition reste divisé sur la question.

La puissante commission judiciaire de la Chambre des représentants, aux mains des démocrates, a formalisé l'ouverture d'une enquête destinée à déterminer s'il convient d'initier une procédure d'«impeachment» contre le président.

Démarche préliminaire

Cette démarche est encore très préliminaire et éloignée d'une destitution, mais elle permettra aux élus de réclamer à la Maison-Blanche davantage de documents et d'auditions. Aux États-Unis, la Chambre peut voter pour mettre en accusation le président pour certains délits, puis le Sénat doit le juger, ce qui aboutit à un acquittement ou une destitution. Tout commence par une enquête de la commission judiciaire qui détermine les délits.

L'enquête parlementaire portera sur quatre sujets: les pressions exercées par Donald Trump sur l'enquête portant sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016 (entrave à la justice), les promesses faites par Donald Trump à des membres de son équipe de campagne, afin de les inciter à le protéger, le possible conflit d'intérêts lié aux recettes des hôtels de Donald Trump depuis son entrée à la Maison-Blanche, le versement d'argent pour acheter le silence d'anciennes maîtresses présumées de Donald Trump lors de la campagne de 2016, qui pourrait représenter une violation des lois sur le financement des campagnes électorales.

Une menace pour notre démocratie

«La conduite qui fait l'objet de notre enquête est une menace pour notre démocratie. Nous avons une obligation de répondre à cette menace», a déclaré Jerry Nadler. Mais les démocrates ne sont pas unis. Nancy Pelosi, leur cheffe à la Chambre, a averti des risques politiques d'une telle tentative, estimant que les élus devraient plutôt se concentrer sur la campagne présidentielle.

En outre, la majorité républicaine au Sénat condamne quasi certainement cette procédure à l'échec. Le camp pro-destitution ne cesse toutefois de croître. Plus de la moitié des 235 élus démocrates à la Chambre disent soutenir les poursuites.

La commission judiciaire prévoit d'interroger la semaine prochaine l'ex-directeur de campagne de Donald Trump, Corey Lewandowski, et cherche à entendre l'ancien conseiller présidentiel Don McGahn, l'une des principales sources du rapport du procureur spécial Robert Mueller, sur les ingérences russes en 2016.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mimi le 13.09.2019 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr... comme si ça allait se faire, hélas car c'est vrai que le destituer serait bénéfiques pour les americains et pour toute l'Europe aussi. Mais bon, ce n'est pas la 1ère fois qu'on en parle et on sait bien que ça n'ira jamais jsuqu'au bout...

  • Pepe le 12.09.2019 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Les élections sont pour bientôt chers démocrates…,

  • UpSideDown le 14.09.2019 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Trump nie la catastrophe écologique en cours et ne veut que de la croissance économique. Mais avec ses compétences hors du commun ses actions vont exactement dans le sens inverse : la guerre économiques avec la Chine par exemple freine (un peu, trop peu malheureusement) la croissance de la surconsommation.

Les derniers commentaires

  • ossi le 23.09.2019 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bla bla. Plus on en parle,plus il sera réélu.

  • WhaleWhisperer le 14.09.2019 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Démocrates, vous devez surtout vous mettre d'accord sur un(e) candidat(e) très rapidement, si vous voulez gagnez les élections contre le Messie.

  • UpSideDown le 14.09.2019 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Trump nie la catastrophe écologique en cours et ne veut que de la croissance économique. Mais avec ses compétences hors du commun ses actions vont exactement dans le sens inverse : la guerre économiques avec la Chine par exemple freine (un peu, trop peu malheureusement) la croissance de la surconsommation.

  • Superpapa le 13.09.2019 10:50 Report dénoncer ce commentaire

    Trump est le meilleur président des US depuis longtemps et il sera réélu... Bravo à lui.

  • Ecouter les anciens le 13.09.2019 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    Nancy Pelosi a raison. Une procédure de destitution à un an des élections est un non-sens car une bonne campagne permettrait d'avoir un autre président et cette procédure risquerait de faire passer les démocrates pour des mauvais perdants qui cherchent à tout prix à récupérer le pouvoir. Les données économiques s'essoufflent aux USA, les démocrates feraient mieux de se baser sur un programme économique robuste plutôt que de chercher à se faire élire sur la mise en avant des minorités et la confrontation avec Trump