Solidarité à Apple

13 mars 2015 13:14; Act: 13.03.2015 14:05 Print

Tim Cook avait proposé son foie à Steve Jobs

L'actuel patron d'Apple avait fait une proposition de greffe au fondateur de la firme deux ans avant sa mort, mais ce dernier avait refusé.

storybild

Steve Jobs (à droite) n'a pas accepté la proposition de Tim Cook. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2009, soit deux avant la mort de Steve Jobs, le cofondateur et ex-patron d'Apple, son successeur à la tête de la société, Tim Cook, lui a proposé une partie de son foie. Steve Jobs, qui souffrait à l'époque d'un cancer du foie et était en attente d'une greffe, a pourtant refusé bien que gravement affaibli. C'est ce qu'on apprend dans la nouvelle biographie «Becoming Steve Jobs», dont des extraits ont été publiés par Fast Company. Écrit par les journalistes américains Brent Schlender et Rick Tetzeli, le livre sera commercialisé le 24 mars prochain.

«Quelqu'un d'égoïste n'aurait jamais eu une telle réponse, raconte Tim Cook. Il était en train de mourir, il était vraiment près de la mort à cause de sa maladie au foie et il a quelqu'un en face de lui en bonne santé, compatible et qui est prêt à lui offrir son foie, je lui ai dit "Steve Jobs je suis en bonne santé et j'ai vérifié nous sommes compatibles, j'ai les rapports médicaux. Je peux le faire sans me mettre en danger". Mais il n'a pas voulu, c'était non, il l'a répété à plusieurs reprises. Steve ne m'a crié dessus que quatre ou cinq fois durant les treize ans où je l'ai connu et ce fut l'une d'entre elles», témoigne le patron de la firme de Cupertino, dans ce livre à paraître.

(L'essentiel/man)