En France

29 juillet 2019 07:06; Act: 29.07.2019 09:16 Print

Trois morts lors d'une fusillade dans le Var

Une fusillade dont l'origine est pour l'heure inconnue a fait trois victimes à Ollioules, dans le sud de la France, dimanche soir.

storybild

Le suspect est actuellement recherché. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Trois personnes ont été tuées et une personne blessée, dimanche soir à Ollioules, dans le Var, dans une fusillade dont l'origine était inconnue dans l'immédiat, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier.

L'une des personnes décédées est une femme, passagère d'un scooter, qui serait une victime collatérale, a-t-on précisé de même source, confirmant l'information initiale donnée par le quotidien régional «Var Matin». On ignorait pour le moment le nombre des tireurs et quelles armes précisément avaient été utilisées.

L'enquête sur cette fusillade, qui a eu lieu vers 20h30, a été confiée à la police judiciaire. «Ces jeunes qui sont tombés sous les balles sont connus très défavorablement des services de la police municipale», a assuré dimanche soir à Var-Matin le maire de la commune d'Ollioules, Robert Beneventi. Il s'agirait des deux premières victimes de la fusillade, dont ils auraient été la cible.

Dans un communiqué sur le site Facebook de la commune, Robert Beneventi a par ailleurs adressé toute ses pensées «aux deux victimes innocentes (...) et à leurs familles». Selon Var Matin, ces deux victimes seraient la femme décédée et le blessé, le conducteur du scooter.

Les faits se sont déroulés sur la départementale D11 qui traverse cette commune située à l'est de Toulon, près d'une station essence et d'une station de lavage, dans un quartier qui n'est pas connu pour être particulièrement tendu.

Règlement de compte?

Avant cette fusillade dimanche soir, le département du Var avait été marqué par deux règlements de compte depuis le début de l'année 2019. Le 9 mars, c'est une figure connue du grand banditisme azuréen, Thierry Fornasari, 44 ans, en cavale depuis 2017, qui avait été retrouvé tué par balle à Tanneron. Cinq jours plus tard, le 14, c'est un homme de 20 ans qui était tué par balle dans une cité sensible de Hyères, le Val des Rougières.

Une autre affaire avait secoué le département et la ville de Toulon en septembre 2018 avec la mort par balle d'un adolescent de 19 ans, ancien joueur de foot de l'équipe réserve de l'AS Saint-Étienne, et d'un autre jeune de 14 ans, dans une cité sensible de La Seyne-sur-Mer.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Citoyen 57 le 29.07.2019 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    Les deux morts directement visés étaient bien connus des services de police .Ils ont été vraisemblablement abattus a l aide d'un fusil d assaut et d'un pistolet 9 mm.Sur l 'une des personnes décédées (un gentil garçon ) on a trouvé 200 grammes de résine de cannabis prets à la revente au détail,de l argent et un pistolet 7,65 chargé!. Source : déclarations procureur de la République adjoint de Toulon.

  • Gael Leveau le 29.07.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime Ollioulles.

  • Serges C le 29.07.2019 07:32 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime Ollioules, principalement à cause de l'Antre à vin, qui reste un incontournable monument de la culture varoise.

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 29.07.2019 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    Les deux morts directement visés étaient bien connus des services de police .Ils ont été vraisemblablement abattus a l aide d'un fusil d assaut et d'un pistolet 9 mm.Sur l 'une des personnes décédées (un gentil garçon ) on a trouvé 200 grammes de résine de cannabis prets à la revente au détail,de l argent et un pistolet 7,65 chargé!. Source : déclarations procureur de la République adjoint de Toulon.

  • Gael Leveau le 29.07.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime Ollioulles.

  • Serges C le 29.07.2019 07:32 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime Ollioules, principalement à cause de l'Antre à vin, qui reste un incontournable monument de la culture varoise.

    • Le Belge le 29.07.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis content pour vous.

    • Alberto le 29.07.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      Effectivement, un établissement de trés grand standing, trés médiatisé du fait du passage fréquents de nombreux artistes .