Aux États-Unis

26 juin 2019 22:34; Act: 26.06.2019 22:34 Print

Trump envisage une courte guerre avec l'Iran

Le président américain a avoué qu'il considérait un court conflit avec l'Iran si aucun accord n'est trouvé.

storybild

Le président américain a assuré ne pas espérer un tel conflit. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump a évoqué mercredi la possibilité d'une guerre contre Téhéran «qui ne durerait pas très longtemps». Il a pris le contre-pied de son homologue iranien, qui semblait jouer l'apaisement. Le président américain a assuré ne pas espérer un tel conflit. Ces déclarations sonnent toutefois comme un nouvel avertissement à l'Iran.

«Nous sommes dans une position très forte, et ça ne durerait pas très longtemps, je peux vous le dire. (...) Et je ne parle pas de troupes au sol», a déclaré M. Trump sur la chaîne Fox Business Network. Un peu plus tard, il a estimé que les dirigeants iraniens seraient «stupides» et «égoïstes» de ne pas chercher un accord pour se délester des sanctions américaines. «L'Iran peut faire ce qu'il veut, cela m'est égal, j'ai tout le temps qu'il faut. Mais leur pays est en détresse économique (...) Leurs dirigeants devraient prendre soin de la population», a-t-il lancé.

«Mauvais chemin»

Le président iranien Hassan Rohani a assuré au téléphone à son homologue français Emmanuel Macron que son pays ne cherchait «la guerre avec aucun pays», pas même les Etats-Unis, selon l'agence officielle Irna. M. Rohani a évoqué en Conseil des ministres l'accord sur le nucléaire iranien, conclu avec six grandes puissances en 2015 à Vienne et menacé depuis que les Etats-Unis en sont sortis unilatéralement en mai 2018.

«Je le dis aux Américains: vous avez choisi le mauvais chemin. Je le dis aux Européens: vous faites fausse route avec votre inaction», a-t-il déclaré, «et je leur dis (à tous) de revenir à leur serment et à leurs engagements».

Campagne de «pression maximale»

Les membres européens du Conseil de sécurité de l'ONU ont publié mercredi une déclaration commune critiquant le comportement des Etats-Unis mais aussi de l'Iran concernant l'accord de 2015.

Selon Irna, M. Rohani a aussi prévenu M. Macron que son pays pourrait s'affranchir encore davantage des engagements pris à Vienne si les Européens ne s'acquittaient pas de leurs «promesses (...) visant à garantir les intérêts économiques de l'Iran».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 27.06.2019 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut-il parler d'une courte guerre ??? Il ne sait pas ce que c'est une guerre ! c'est pas comme si on allait faire ses courses et l'on rentre à la maison !

  • nickname le 26.06.2019 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courte comment?

Les derniers commentaires

  • Jean II le 27.06.2019 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut-il parler d'une courte guerre ??? Il ne sait pas ce que c'est une guerre ! c'est pas comme si on allait faire ses courses et l'on rentre à la maison !

  • nickname le 26.06.2019 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courte comment?