Iran/États-Unis

08 juillet 2019 08:55; Act: 08.07.2019 09:50 Print

Trump menace davantage Téhéran

L'Iran a annoncé dimanche qu'il commençait à enrichir de l'uranium à un niveau prohibé par l'accord international sur son programme nucléaire.

storybild

«L'Iran devrait être prudent, parce que vous enrichissez (NDLR: l'uranium) pour une raison. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Iran a confirmé dimanche qu'il commençait à enrichir de l'uranium à un niveau prohibé par l'accord international sur son programme nucléaire, fragilisant encore davantage ce pacte, en guise de représailles au retrait unilatéral de Washington et aux sanctions américaines.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a prévenu que cette mesure conduirait l'Iran à «plus d'isolation et de sanctions», et les trois pays européens encore parties à l'accord l'ont condamnée.

Avertissement

Et le président Donald Trump a adressé un avertissement à Téhéran. «L'Iran devrait être prudent, parce que vous enrichissez (NDLR: l'uranium) pour une raison, et je ne vais pas vous dire quelle est cette raison. Mais ce n'est pas bon», a dit M. Trump devant la presse.

Dans des communiqués séparés, Londres et Berlin ont appelé Téhéran à revenir sur sa décision et Paris a fait part de sa «grande inquiétude», demandant à l'Iran de cesser toute activité «non conforme» à l'accord sur le nucléaire.

Les «besoins» du pays

«Dans quelques heures», l'Iran reprendra l'enrichissement de l'uranium «au-dessus de 3,67%», avait annoncé dans la matinée le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Behrouz Kamalvandi.

M. Kamalvandi n'a pas donné d'indications sur le niveau auquel l'Iran compte enrichir l'uranium 235, disant seulement avoir reçu l'ordre de le faire autant que nécessaire pour les «besoins» du pays. La veille, un conseiller du guide suprême iranien avait précisé que les besoins du pays pour ses «activités pacifiques» correspondaient à de l'uranium enrichi à 5%, ce qui reste loin des 90% nécessaires pour la fabrication d'une bombe atomique.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le chat le 08.07.2019 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas du tout pro-Iran, mais je dois dire que là ils n'ont pas tort. Vu que les US ont rompu unilatéralement l'accord, il n'y a donc plus d'accord et rien n'empèche alors l'Iran d'enrichir son uranium à son bon grè. L'Iran est dans son bon droit.

  • Legalmind le 08.07.2019 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    l'Iran a une topographie qui rend tout accès à l'artillerie mécanisée très compliqué. Ils ont des armes anti-aériennes modernes capable de déjouer les système de défense des drones, ainsi que des milices dans tous les pays de la régions qui peuvent y mettre le feu. Attaquer militairement l'Iran est comme mettre ses parties sensibles dans un nid de guêpes...A cela s'ajoute, les US ne respectent aucun de leur engagement et le droit international est basé sur la "réciprocité"...

  • Go Home le 08.07.2019 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Stop au leadership mondial américain ! Ce sont eux les terroristes de la planète ! Quand est-ce que le monde ouvrira enfin les yeux ?

Les derniers commentaires

  • Daniel Charles le 08.07.2019 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce sont bien les USA qui torpillent tous les accords internationaux et qui se comportent en maîtres et décideurs, aussi par complaisance envers Israël. les Européens fustigent Iran au lieu de mettre les USA au banc des accusés. Un monde vraiment à l'envers.

    • Wourf le 09.07.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, votre commentaire est vraiment à l'envers lorsque l'on prend en considération l'oppression que subit la population iranienne.

  • Abalus le 08.07.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr sense ont sais que sa fait du tort aux peuples iraniens et Georgette tu crois que le Mexique va payer les murs de monsieur trump ou quoi faudrait vraiment être enclin pour croire sa trump une vaste blague

    • GetInvolved le 09.07.2019 11:36 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit de se renseigner. Mais le problème du mur n'est pas aussi simple. Car il s'agit d'une migration provenant de toute l'amérique du sud fuyant le socialisme.

  • Go Home le 08.07.2019 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Stop au leadership mondial américain ! Ce sont eux les terroristes de la planète ! Quand est-ce que le monde ouvrira enfin les yeux ?

    • PasCroyable le 09.07.2019 11:38 Report dénoncer ce commentaire

      Eh bien que l'Iran ne finance pas et ne fabrique pas les bombes et les équipements qu'utilisent les terroristes du monde entier....!

  • Legalmind le 08.07.2019 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    l'Iran a une topographie qui rend tout accès à l'artillerie mécanisée très compliqué. Ils ont des armes anti-aériennes modernes capable de déjouer les système de défense des drones, ainsi que des milices dans tous les pays de la régions qui peuvent y mettre le feu. Attaquer militairement l'Iran est comme mettre ses parties sensibles dans un nid de guêpes...A cela s'ajoute, les US ne respectent aucun de leur engagement et le droit international est basé sur la "réciprocité"...

    • ruskoff le 08.07.2019 17:05 Report dénoncer ce commentaire

      des armes russes vous voulez dire...tout est russes dans ce secteur surtout les armes

  • Abalus le 08.07.2019 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais le problème c’est que les européens sont trop faibles même pour s’opposer aux retraits de Ronald trump alors qu’ils devraient s’opposer mais bon