En France

27 novembre 2017 21:50; Act: 27.11.2017 21:55 Print

Un acteur porno «choqué» par les propos de Macron

Lors d'un discours contre les violences faites aux femmes, le président français a reproché au milieu du X de véhiculer une image dégradée de la femme. Un réalisateur et acteur porno est outré.

storybild

Manuel Ferrara aimerait avoir une discussion avec Emmanuel Macron.

Sur ce sujet
Une faute?

Emmanuel Macron s'est montré intraitable samedi dernier contre les violences faites aux femmes, proposant une répression accrue de leurs auteurs, une meilleure protection des victimes, et décrétant l'égalité entre les sexes «grande cause du quinquennat». «C'est notre société tout entière qui est malade du sexisme», a déclaré le président de la République à l'Elysée à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Le discours vibrant du président français n'est pas passé inaperçu dans le milieu de la pornographie. Emmanuel Macron l'a en effet jugée responsable de véhiculer une image dégradante de la femme.

Ces propos ont fait bondir Manuel Ferrara, réalisateur et acteur de films pornos. Lundi, le Français a interpellé Emmanuel Macron sur Twitter en lui reprochant de «diaboliser» cette industrie. «Je suis prêt à m'asseoir avec vous et discuter d'un sujet qu'a priori vous ne connaissez pas», a-t-il écrit à l'attention du chef de l'Etat.

Interrogé par Franceinfo, Manuel Ferrara persiste et signe: il trouve «choquants» les propos d'Emmanuel Macron: «Il dit ce que les gens veulent entendre (...) et fait des amalgames», accuse l'acteur et réalisateur. Selon lui, un adolescent fan de jeux vidéo de guerre ne va pas prendre une arme et aller faire un massacre dans un collège. C'est pareil pour les films X, estime-t-il: «Ce n'est pas parce que le porno existe que les adolescents vont avoir une image dégradée de la femme.»

«On ne fait pas de films éducatifs»

Lorsque la journaliste lui demande s'il ne trouve pas que ces films peuvent véhiculer une image humiliante pour la femme, Ferrara campe sur ses positions. «C'est vraiment simplifier les choses que de dire cela. Il y a une grande partie du porno qui n'humilie pas la femme», répond-il, invitant le président français à discuter avec des actrices pour avoir leur point de vue. «Dans tous les cas, attention: on ne fait pas de films éducatifs, on fait du divertissement. On ne prétend pas dire que ce qui est dans les films représente la réalité. On ne dit pas aux gens que c'est ce qu'il faut faire», ajoute l'acteur et producteur.

Manuel Ferrara reconnaît cependant que les jeunes peuvent accéder trop facilement à des images X via leur smartphone. Il estime cependant que l'industrie du porno n'est pas responsable de ce problème. «Le vrai problème, c'est l'accès à tous ces sites de porno gratuits, où il suffit de cocher «j'ai 18 ans» pour y accéder (...) Là, le gouvernement devrait agir pour que ces sites gratuits ne soient pas aussi facilement accessibles», poursuit le Français, qui encourage les parents à redoubler de vigilance. «Moi je suis père de famille et je fais en sorte que mes enfants n'aient accès à aucune pornographie», conclut-il.

(L'essentiel/joc/afp)