En France

21 août 2019 14:54; Act: 21.08.2019 15:29 Print

Un avion a perdu des pièces de moteur

Un appel à témoins a été lancé après la découverte de morceaux de moteur d'avion, en France.

storybild

Pour la première fois, le Bureau français d'enquêtes et d'analyses lance un appel à témoins. (photo: Capture d'écran BEA)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) a lancé un appel à témoins pour retrouver des pièces de moteur perdues en juillet par un Airbus A220 alors qu'il survolait l'Yonne, a-t-on appris mercredi auprès du BEA.

C'est la première fois que cet organisme chargé de déterminer les causes et circonstances d'un incident ou accident aérien recourt à ce procédé pour retrouver une pièce d'avion, a précisé à l'AFP un de ses représentants.

Moteur américain

Le BEA a lancé cet appel à témoins «au nom du NTSB», son homologue américain chargé de l'enquête parce que le moteur Pratt & Whitney en cause est de conception américaine.

Les pièces du moteur «seraient tombées dans une zone boisée non habitée proche des communes de Perrigny-sur-Armançon et de Cry», indique le BEA sur Twitter. L'incident, qualifié de «grave», s'est produit le 25 juillet sur un A220 de la compagnie Swiss International reliant Genève à Londres. Une panne sur le moteur gauche a conduit l'équipage a dérouter l'avion vers l'aéroport Paris Charles-de-Gaulle (France) où il s'est posé sans encombre. Aucun des passagers n'a été blessé et l'appareil a subi des «dommages mineurs».

Mais un examen du moteur a révélé que celui-ci avait perdu certaines pièces du compresseur basse pression. Ces pièces en titane «ne devraient pas excéder une longueur de 30 cm», selon le BEA.

Il est «très rare» qu'un appareil perde des pièces de moteur en vol, selon le BEA. Le 30 septembre 2017, une partie d'un des réacteurs de l'A380-800 assurant une liaison entre Paris et Los Angeles s'était décrochée en plein vol, au-dessus du Groenland. Une pièce d'environ 150 kg provenant de ce moteur a récemment été retrouvée sous 4 mètres de neige et de glace, au milieu d'une crevasse.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mike Frazier le 21.08.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    On a ENFIN retrouvé le coupable qui a fait condamner le Concorde !? Rendez nous notre bel avion, une des fiertés de l'Europe !

Les derniers commentaires

  • Mike Frazier le 21.08.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    On a ENFIN retrouvé le coupable qui a fait condamner le Concorde !? Rendez nous notre bel avion, une des fiertés de l'Europe !