Au Mali

03 août 2020 17:30; Act: 03.08.2020 17:42 Print

Un avion de l'ONU rate son atterrissage à Gao

Un avion de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a raté son atterrissage, lundi, à l'aéroport de Gao, dans le nord du Mali. Au moins six personnes ont été blessées.

Sur ce sujet
Une faute?

Un avion de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a raté son atterrissage lundi, à l'aéroport de Gao, dans le nord du Mali, et a fini sa course «hors piste», faisant au moins «six blessés», a appris l'AFP auprès de la Minusma et d'un témoin. Une grande partie du fuselage de l'avion à la carlingue blanche frappée du logo de l'ONU, s'est enfoncée dans un terrain gorgé d'eau par les pluies récentes, selon des photos circulant sur les réseaux sociaux et authentifiées par l'AFP.

L'incident n'est cependant pas dû «au temps qu'il faisait» à Gao, a affirmé un responsable de l'aéroport de Gao, sans préciser s'il pleuvait au moment de l'atterrissage. «Un de nos avions a atterri ce lundi hors-piste à Gao. Il venait de Bamako. Il y a au moins six blessés», a déclaré à l'AFP un responsable de la Minusma à Gao, plus grande ville du nord du Mali, joint au téléphone depuis Bamako. L'identité des blessés n'a pas été précisée. Le vol «UNO 52P» a quitté Bamako lundi matin pour arriver à Gao environ deux heures plus tard avec à son bord sept membres d'équipage, tous des Russes, a indiqué à l'AFP une autre source à la Munisma à Gao. Quatre passagers dans l'appareil n'ont pas été identifiés.

L'avion «a fait un atterrissage forcé» et «est sorti de piste», a confirmé Abdoulaye Maïga, un employé d'une société de sécurité de l'aéroport, témoin de l'accident. Il a fait état «de blessés légers». La Minusma s'est déployée en juillet 2013 au Mali après la prise de contrôle du nord de ce vaste pays sahélien en 2012 par des groupes jihadistes. Avec environ 13 000 Casques bleus, c'est une des missions les plus importantes de l'ONU. Son mandat a été renouvelé pour un an fin juin par le Conseil de sécurité de l'ONU.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pay your taxes parasites le 04.08.2020 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ils voyage en avion est ce qu'ils on pad écoute GRETA Thunberg..... Il faut qu'ils font ses voyages par mer en bateaux a voile et en terre a pied....

  • Make Russia Great Again le 03.08.2020 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    tout un symbole... l'ONU

Les derniers commentaires

  • Pay your taxes parasites le 04.08.2020 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ils voyage en avion est ce qu'ils on pad écoute GRETA Thunberg..... Il faut qu'ils font ses voyages par mer en bateaux a voile et en terre a pied....

  • Make Russia Great Again le 03.08.2020 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    tout un symbole... l'ONU