Arctique

13 décembre 2019 08:24; Act: 13.12.2019 11:14 Print

Un mort dans l'incendie du porte-​​avions russe

Le brasier qui ravageait l'unique porte-avions russe depuis jeudi a été maîtrisé vendredi matin. Cet incident dans l'Arctique a fait un mort et une dizaine de blessés.

storybild

L'incendie du porte-avions Amiral Kouznetsov a touché près de 500 m².

Sur ce sujet
Une faute?

Le foyer de l'incendie qui s'est déclaré jeudi et qui a fait rage toute la nuit à bord de l'unique porte-avions russe à quai dans l'Arctique a été éteint vendredi matin, ont annoncé les services de secours. «Le foyer de l'incendie a été liquidé vers 5h. L'incendie a touché quelque 500 m2», a indiqué un de ses membres à l'agence d’État TASS.

Une personne a trouvé la mort et au moins dix autres ont été blessées dans cet incendie qui a ravagé le seul porte-avions de la flotte russe, le vieillissant Amiral Kouznetsov, qui n'est pas à propulsion nucléaire et qui subit des travaux de réparation et de maintenance depuis 2017, prévus à l'origine pour durer jusqu'en 2021.

Deuxième incident

Il s'agit du deuxième incident en un peu plus d'un an. Une grue de quinze mètres s'était effondrée en octobre 2018 sur le pont du bâtiment, mettant les pompes à l'arrêt et coulant le dock flottant - unique en son genre en Russie - auquel le porte-avions était amarré.

Selon le chantier naval Zvezdotchka en charge des travaux, le feu a démarré alors que des opérations de soudure étaient en cours. Une enquête a été ouverte sur de possibles violations des règles de sécurité et de construction. Mis en service en 1990, l'Amiral Kouznetsov a notamment été déployé ces dernières années en Méditerranée dans le cadre de l'intervention russe en Syrie.

Le navire n'avait pas bénéficié de réparations majeures depuis 1997. Chacun de ses problèmes relance en Russie le débat sur la construction d'un second porte-avions, jusqu'ici reportée pour des raisons financières.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • commandand k le 14.12.2019 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pensait que la Russie avait plusieurs porte avions... et également des vaisseaux à propulsion nucleaire .. surprenant

  • barabas le 14.12.2019 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la Russie est devenu un pays vraiment triste sur tout les points

  • Robert le 13.12.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Cet accident est tragique mais remet pas en cause politique de mon pays.

Les derniers commentaires

  • barabas le 14.12.2019 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la Russie est devenu un pays vraiment triste sur tout les points

    • Loris 54 le 14.12.2019 20:20 Report dénoncer ce commentaire

      sur tous les points? Comme vous y allez quand même. Non mais sérieusement, il y a plus de points positifs que négatifs ou tristes.

  • commandand k le 14.12.2019 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pensait que la Russie avait plusieurs porte avions... et également des vaisseaux à propulsion nucleaire .. surprenant

  • Robert le 13.12.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Cet accident est tragique mais remet pas en cause politique de mon pays.

    • Hein le 13.12.2019 16:08 Report dénoncer ce commentaire

      Quel est votre pays?

    • Robert le 13.12.2019 16:32 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis de Russie mais je travaille aussi ici au GDL.