Chine

16 septembre 2021 07:57; Act: 16.09.2021 08:47 Print

Un séisme fait deux morts dans le sud-​​ouest de la Chine

Deux personnes ont perdu la vie et des dizaines d'autres ont été blessées lors d'un tremblement de terre, jeudi matin, dans la province du Sichuan, ont annoncé les autorités.

Sur ce sujet
Une faute?

Un séisme s'est produit dans le comté de Luxian, à environ 120 km au sud-ouest de la tentaculaire mégalopole de Chongqing, dont l'agglomération compte quelque 30 millions d'habitants. L'Institut de géophysique américain (USGS) a mesuré ce tremblement de terre à une magnitude de 5,4, mais le Centre chinois des séismes le place à une magnitude de 6,0.

La puissante secousse a fait «deux morts, trois blessés graves et 50 blessés légers et 22 maisons du comté se sont effondrées», ont indiqué les autorités locales. De nombreux bâtiments ont été endommagés et les communications ont été interrompues dans certaines parties du comté.

La télévision publique CGTN a montré des images d'habitations gravement endommagées avec d'importants débris jonchant le sol et des arbres déracinés dans les rues aux alentours. Des fissures étaient visibles sur les murs d'autres logements.

Sous une pluie fine, des sauveteurs déployaient des tentes dans la cour d'une école transformée provisoirement en refuge. «Par mesure de sécurité, les habitants ne peuvent pas retourner chez eux pour le moment», a indiqué la chaîne. La population ne semblait pas céder à la panique, selon des images en direct diffusées par CGTN.

«Il est peu probable qu'un séisme plus puissant se produise dans la région, mais des répliques vont continuer pendant un certain temps», a indiqué un responsable de l'administration locale en charge des tremblements de terre, Du Bin. Les autorités ont déclenché le deuxième niveau d'urgence le plus élevé pour les secouristes de la province du Sichuan.

En 2008, la province du Sichuan avait été touchée par un violent séisme d'une magnitude de 7,9, dans lequel 87 000 personnes sont mortes ou disparues. Parmi les victimes se trouvaient des milliers d'enfants tués dans l'effondrement d'écoles à la construction précaire, mais le gouvernement n'a pu dresser de bilan exact, ce qui a suscité un débat politique.

(L'essentiel/AFP)