Aux États-Unis

14 juillet 2020 07:45; Act: 14.07.2020 11:26 Print

Un sénateur sans masque sermonné par American Airlines

Le Texan Ted Cruz, un élu proche de Trump, a été aperçu sans masque dans un avion. La compagnie aérienne lui a remonté les bretelles.

storybild

De nombreux scientifiques ont appelé les responsables politiques américains à faire preuve d'exemplarité. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

American Airlines a contacté le sénateur républicain du Texas, Ted Cruz, un proche de Donald Trump, pour lui rappeler les règles, après qu’il a été photographié sans masque à bord d’un de ses avions.

«Comme nous le faisons dans ce genre de cas, nous avons examiné les détails de cette affaire, et bien que notre politique ne s’applique pas lorsqu'un passager mange ou boit, nous avons contacté le sénateur Cruz pour affirmer l’importance de cette politique dans le cadre de notre engagement à protéger la santé et la sécurité des voyageurs», a indiqué le service de presse d’American Airlines. Une photo postée sur Twitter par un passager montre le sénateur, gobelet de café et téléphone dans les mains, mais le masque n’y est pas visible.

«Pour aider à promouvoir la sécurité, le sénateur Cruz porte un masque lors de ses déplacements et pratique la distance sociale lorsque cela est possible», a assuré à l’AFP, une porte-parole du sénateur. Selon elle, «conformément à la politique des compagnies aériennes, il retire temporairement le masque lorsqu'il mange ou boit». «Hier, pendant son vol, il a enlevé son masque pour boire et l’a remis après. Nous devons tous pratiquer des mesures de bon sens pour ralentir la propagation du virus», a-t-elle ajouté.

«Pour le bien-être de nos clients et des membres de notre équipe, nous exigeons que les masques soient portés à bord, et nous attendons de nos clients qu’ils respectent nos politiques lorsqu'ils choisissent de voyager avec nous», a insisté de son côté American Airlines. Interrogée, la compagnie s’est refusée à dire sur quel vol Ted Cruz voyageait dimanche et s'il portait effectivement bien un masque avant et après voir bu son café.

Une affaire politique

Aux États-Unis, le port du masque est devenu une affaire politique. Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, le président Donald Trump a consenti samedi à en porter un en public lors d’une visite d’un hôpital.

De nombreux scientifiques ont appelé les responsables politiques américains à faire preuve d’exemplarité alors que la pandémie regagne du terrain dans le sud et l’ouest du pays.

Au Texas, le gouverneur républicain Greg Abbott a lui-même rendu obligatoire le port du masque dans les lieux publics, mesure contre laquelle il avait longtemps résisté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TontonB le 14.07.2020 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la photo, il est clairement en train de boire son café... quoi ? il faut chaque fois remettre et retirer le masque entre 2 gorgées ? avec toutes les manipulations que cela implique ? En plus il n'y a personne à moins d'1m50. Et la compagnie qui refuse de communiquer les détails. Cela ressemble à de l'enfumage voire à une fake news.

Les derniers commentaires

  • TontonB le 14.07.2020 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la photo, il est clairement en train de boire son café... quoi ? il faut chaque fois remettre et retirer le masque entre 2 gorgées ? avec toutes les manipulations que cela implique ? En plus il n'y a personne à moins d'1m50. Et la compagnie qui refuse de communiquer les détails. Cela ressemble à de l'enfumage voire à une fake news.