Coronavirus

08 avril 2020 17:24; Act: 08.04.2020 17:38 Print

Une étude pointe la responsabilité humaine

Une étude pointe mercredi la responsabilité de l'activité humaine et de la destruction de la biodiversité dans l'apparition de nouveaux virus comme le Covid-19.

storybild

Un million d'espèces animales et végétales sont en danger de disparition en raison de l'activité humaine. (photo: AFP/Ludovic Marin)

Sur ce sujet
Une faute?

Les chercheurs de l'école vétérinaire de l'Université de Californie ont étudié 142 cas de «zoonoses» virales (maladies transmises de l'animal à l'humain) répertoriées dans des études depuis 2013, qu'ils ont ensuite croisés avec les listes de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui classe notamment les espèces en danger.

Les rongeurs, primates et chauve-souris ont été identifiés comme hôtes de la majorité des virus transmis à l'homme (75,8%) et les animaux domestiques comme porteurs de 50% des zoonoses identifiées.

Transferts de maladie

Parmi les espèces sauvages menacées, «celles dont les populations sont en baisse en raison de l'exploitation et de la perte d'habitat partagent plus de virus avec les humains», notent les chercheurs dans le magazine Proceedings of the Royal society (sciences biologiques).

«Nos données illustrent la manière dont l’exploitation de la faune sauvage et la destruction de l'habitat naturel sous-tendent les transferts de maladies, nous confrontant au risque de maladies infectieuses émergentes», a déclaré à l'AFP Christine Johnson, qui a dirigé l'étude, réalisée avant l'apparition de l'épidémie actuelle, qui pourrait selon certains scientifiques venir d'une espèce de chauve-souris.

Un million d'espèce en danger

«Nous modifions les territoires par la déforestation, la conversion de terres pour l'agriculture, l'élevage ou la construction. Ceci augmente la fréquence et l'intensité des contacts entre l'humain et la faune sauvage, créant les conditions idéales pour des transferts viraux», a-t-elle souligné.

Selon les experts biodiversité de l'ONU (IPBES), un million d'espèces animales et végétales sont en danger de disparition en raison de l'activité humaine.

En 2016, l'agence des Nations unies pour l'environnement avait souligné que quelque 60% des maladies infectieuses chez l'homme étaient d'origine animale, et 75% des maladies émergentes. Elle avait estimé que ces dernières avaient eu un coût direct sur les deux dernières décennies de 100 milliards de dollars, qui pourrait être démultiplié si elles passaient au stade de pandémie humaine, comme l'a fait le nouveau coronavirus.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • privilège le 08.04.2020 20:16 Report dénoncer ce commentaire

    et pendant ce temps là, à Luxembourg, les chasseurs graissent leurs fusils et affûtent leurs couteaux pour l'ouverture de la chasse le 16 avril. Et aucun parti politique (que ce soient les Verts, les Ecologistes, les Pirates), aucun dirigeant, aucune presse ou télévision n'intervient pour interdire ce loisir honteux en période de confinement ! Pour cette minorité de 2500 chasseurs, l'autorisation de se déplacer à travers tout le pays pour leur LOISIR ! et pas de but sanitaire (peste porcine ou dégâts de forêt ) car le principal acheteur de gros gibier ne prend rien car les restos sont fermés!

  • zaza57 le 08.04.2020 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la nature reprend ses droits..peut être que cette pandémie fera réfléchir les grands capitalistes mais j'ai des doutes..l'homme se tuera lui lui-même

  • Mon Dieu.... le 08.04.2020 22:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg n'aurait pas dû aspirer à augmenter sa population de 350.000.- à 1 mio. Ce n'est pas sain. Arrêtez de vouloir encore augmenter la population! Les côtés négatifs prévalent sur les côtés positifs.

Les derniers commentaires

  • Réaliste le 09.04.2020 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n oubliez pas nous récoltons se que nous avons semé.

  • actions et réactions le 09.04.2020 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Seulement une espèce radiée ne pourra plus transmettre un virus. Donc la destruction de la biodiversité est justement le remède pour éliminer toute une panoplie de virus dangereux.

    • Titus le 09.04.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      magnifique trait d'humour, merci !

  • Réaliste le 09.04.2020 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal nous tuons 65 milliards d animaux, habitat des coronas .Des espèces disparaissent par notre faute.Le corona cherche un nouvel habitat nous .Trop agressif il nous fait du mal .Attendre notre espoir.

  • Thomas y croit le 09.04.2020 07:05 Report dénoncer ce commentaire

    on sait toujours faire dire à une étude ce que l'on veut lui faire dire, un peu comme les statistiques..Donc si je comprends bien cette étude pour sauver la race humaine faut tuer tout les animaux??? et quoi encore.....

    • @Thomas y croit le 09.04.2020 08:15 Report dénoncer ce commentaire

      essayes encore.....relis le texte faut que l'humain arrête de tout détruire, pas le contraire.... pffff

    • Titus le 09.04.2020 09:43 Report dénoncer ce commentaire

      C'est une approche oui ! Heureusement pour les animaux vous ne faites qu'écrire dans un journal !

  • Mon Dieu.... le 08.04.2020 22:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg n'aurait pas dû aspirer à augmenter sa population de 350.000.- à 1 mio. Ce n'est pas sain. Arrêtez de vouloir encore augmenter la population! Les côtés négatifs prévalent sur les côtés positifs.

    • Jean-François le 09.04.2020 09:53 Report dénoncer ce commentaire

      Tellement vrai...

    • Drakkar le 09.04.2020 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      La surpopulation n'a en effet rien de bénéfice, que l'on soit un pays riche ou pas d'ailleurs.