Jodie Foster

17 août 2012 06:54; Act: 17.08.2012 10:04 Print

En guerre contre les paparazzis lubriques

Miss Foster est furax contre les médias qui critiquent Kristen Stewart. Elle ne se gêne pas pour le dire.

  • par e-mail

Les deux actrices se connaissent depuis qu’elles ont tourné ensemble dans «Panic Room», en 2001. Forcément, ça crée des liens. Alors, quand sa petite protégée est attaquée de toutes parts parce qu’elle a trompé Robert Pattinson, Jodie Foster voit rouge et s’en prend aux journalistes et plus spécialement aux «paparazzis lubriques» qui empêchent Kristen de vivre.

«Le salaire reçu pour un rôle précis n’inclut pas l’invasion dans la vie privée, ni la destruction de l’estime de soi», a écrit la comédienne de 49 ans dans une lettre ouverte publiée sur le site thedailybeast.com.

Elle ne comprend pas l'acharnement

L’héroïne du «Silence des agneaux», devenue actrice à l’âge de 3 ans, ne comprend pas l’acharnement des médias. Elle insiste sur le fait qu’ils étaient plus respectueux lorsqu’elle avait l’âge de Kristen Stewart. «Je l’ai dit et je le répète: si j’étais une jeune actrice aujourd’hui, j’arrêterais avant d’avoir commencé. Je ne crois pas que je serais capable de survivre dans cette culture médiatique.»

A la fin de sa lettre, Jodie s’adresse directement à Kristen. Elle lui demande de ne pas laisser les médias lui voler ce qu’elle a de plus précieux: sa capacité à lever les bras aux ciel et à s’abandonner totalement. Parce que, pour celle qui incarnait une prostituée dans «Taxi Driver», «tout finit par passer».

(L'essentiel Online/ Julienne Farine)