Photos de Kate «topless»

19 septembre 2012 12:57; Act: 19.09.2012 15:00 Print

La police dans les locaux de «Closer»

Au lendemain de la décision du tribunal de Nanterre d'interdire la diffusion des images dénudées de Kate Middleton, des policiers se sont rendus dans la rédaction du magazine people, selon «Le Point».

storybild

Kate et William ont terminé leur voyage en Asie. (AFP)

  • par e-mail

La police a entamé ses perquisitions au siège du magazine people vers 10h ce mercredi matin, selon lepoint.fr. Les ordinateurs des journalistes ont notamment été fouillés.

Cette action, menée par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), fait suite à la plainte de Kate et William déposée au pénal lundi. Le couple princier a porté plainte pour «atteinte à la vie privée» afin que des poursuites soient engagées contre le ou les photographes qui les ont visés de leurs téléobjectifs pendant leurs vacances dans une demeure privée du sud de la France cet été. Closer et Chi ont publié les photos de la duchesse, seins nus.

Le couple de retour à Londres

Le prince William et son épouse Kate se sont envolés pour Londres mercredi après un long périple en Asie-Pacifique, conclu par une soirée festive sur les atolls polynésiens de Tuvalu et la condamnation de Closer pour les clichés de la duchesse seins nus. Le couple a quitté Funafuti, le principal atoll de l'archipel, quelques heures après la décision du tribunal de Nanterre, près de Paris, condamnant le magazine français pour la publication de photos prises dans le sud de la France et montrant Kate en monokini sur une terrasse. «Le duc et la duchesse de Cambridge saluent la décision» de la justice française, ont indiqué leurs services dans un bref communiqué.

Le futur roi d'Angleterre et son épouse, qui auront passé neuf jours en Asie-Pacifique, où ils ont été les émissaires d'Elizabeth II à l'occasion des célébrations entourant son jubilé de diamant (60 ans de règne), ont honoré dans la soirée un banquet de porc, homard, crabe de cocotier et fruits locaux. Vêtu de la traditionnelle chemise polynésienne «titi saka», le prince a sacrifié au rite de la danse aux côtés de sa jeune épouse hilare, parée d'une flamboyante couronne de fleurs. Avant d'embarquer, ils ont reçu des cadeaux dont un village miniature représentant la vie à Tuvalu, pays membre du Commonwealth dont le chef d'État est la reine Elizabeth.

William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, et Kate, unis l'an dernier en l'abbaye de Westminster, se sont rendus à Singapour, en Malaisie, où Kate a prononcé son premier discours officiel à l'étranger, et aux îles Salomon. À Singapour, le prince, interpellé par un badaud qui lui demandait quel pouvoir magique il aimerait posséder, a semblé répondre à la polémique suscitée en Europe par la publication des photos volées de son épouse prenant le soleil: «L'invisibilité», a-t-il dit.

(L'essentiel Online/AFP)