KATHERINE HEIGL

12 juin 2012 16:36; Act: 12.06.2012 16:42 Print

Dur dur d'être maman de deux enfants!

La comédienne pensait qu’il serait plus facile de s’occuper de sa deuxième fille adoptive puisqu’elle avait déjà de l’expérience avec l'adoption de Naleigh. Elle s'est trompée.

storybild

Katherine Heigl a elle-même une sœur qui a été adoptée. (photo: AFP)

  • par e-mail

Parce qu’elle avait déjà vécu l’expérience de l’adoption avec la petite Naleigh, arrivée à l’âge de 9 mois de Corée du Sud en 2009, Katherine Heigl pensait qu’elle se débrouillerait facilement avec Adelaide Marie Hope. Mais le bébé, adopté par l’actrice et son mar,i très peu de temps après sa naissance en avril dernier, a causé quelques soucis à sa maman.

«Je n’avais jamais eu de nouveau-né, je ne connaissais pas cette expérience. C’était tout nouveau», a confié Katherine au magazine People. La jeune femme de 33 ans n’avait pas imaginé combien il serait difficile d’élever deux enfants en même temps. «Je crois que tous les parents vivent la même chose et essaient de prévenir les autres. Mais à la fin on se dit tous que tout va bien se passer, que ce n’est qu’un enfant de plus».

Naleigh est jalouse de sa petite sœur

La jeune maman a surtout manqué de sommeil, parce qu’elle devait se lever plusieurs fois par nuit pour s’occuper de sa deuxième fille. Tentant de rester positive, elle a tout de même réussi à trouver du bon dans cette situation. «La beauté de la chose, c’est que la période durant laquelle vous marchez comme un zombie parce que vous n’avez pas dormi ne dure que quelques mois».

Plus difficile à gérer que le manque de sommeil, Katherine Heigl a dû faire face à la jalousie de sa fille aînée. Si, au départ, la petite fille de trois ans et demi était très excitée à l’idée de devenir grande sœur, elle est ensuite passée par une période durant laquelle elle n’était plus très sûre de vouloir la garder à la maison.

Heureusement pour Adelaide et ses parents, Naleigh a assez rapidement décidé que sa sœur avait sa place dans la famille et est devenue sa protectrice. «Elle prend son rôle de grande sœur très à cœur», a conclu Katherine Heigl.

(L'essentiel Online/jfa)