RUSSELL BRAND

08 août 2012 10:54; Act: 08.08.2012 11:19 Print

Il regrette l'époque où il était junkie

Clean depuis 10 ans, Russell Brand est nostalgique de la période de sa vie où il était drogué. C’est la confession étonnante qu’il a faite à la télévision anglaise.

storybild

Un extrait de la vidéo dans laquelle Brand fume de l'héroïne.

  • par e-mail

Jeudi soir, la BBC diffusera un documentaire consacré à l’humoriste britannique: «Russell Brand: de l’addiction à la guérison». On y découvrira notamment des images de l’ex mari de Katy Perry en train de fumer de l’héroïne assis parterre, alors qu’il avait 20 ans. «J’étais un vrai petit junkie», a déclaré l’Anglais en visionnant ces séquences.

Plus étonnant, Brand a avoué éprouver de la nostalgie pour cette période où il était inconnu et pouvait se shooter quand il le désirait: «Je suis jaloux de qui j’étais à l’époque. L’argent, la célébrité, la puissance, le sexe, les femmes, cela ne fait aucune différence pour moi. Je préférerais être accro à la drogue».

Et pourtant, malgré ces déclarations, Russell est conscient des dangers de la drogue et de l’impact destructif qu’elle a eu sur sa vie. «L’héroïne est une drogue gourmande, dit-il. Elle te prendra tout. D’abord elle prendra ton argent. Ensuite ce sera tes amis, ta famille, ta voiture, ta maison. Puis des parties de ton corps. Mais tu préfèreras tout lui donner que de l’abandonner».

(L'essentiel Online/MGE)