Kardashian à Paris

05 octobre 2016 12:17; Act: 06.10.2016 14:23 Print

Que faisait cette voiture mystérieuse derrière Kim?

Quelques heures avant l'agression, une Fiat 500 s'est montrée particulièrement collante avec le véhicule de la star, intriguant les paparazzis présents.

Sur ce sujet

Une nouvelle vidéo, réalisée quelques heures avant l'agression de Kim Kardashian, intrigue certains médias, dont le «Daily Mail». Elles montrent une mystérieuse Fiat 500 suivant de près la star alors qu'elle quitte la maison Givenchy, à Paris. Le véhicule gris semble essayer à tout prix de rester juste derrière la voiture transportant Kim, son mari Kanye West et sa sœur Kourtney. Selon des photographes présents à ce moment-là, le conducteur de la Fiat parlait fort au téléphone et semblait bien habillé.

Agacés de voir le véhicule leur couper constamment la route, certains paparazzis ont interpellé l'automobiliste pour lui demander des comptes alors que le clan Kardashian arrivait devant un restaurant. L'homme aurait alors affirmé aux photographes qu'il était policier. Il aurait ensuite tenté d'entrer dans l'établissement où Kim, Kanye et Kourtney s'apprêtaient à manger, mais la sécurité l'aurait refoulé. Des paparazzis affirment également avoir vu ce même individu rôder devant l'hôtel particulier de Kim. Il y serait resté environ deux heures, jetant des coups d’œil à l'intérieur, son téléphone toujours en main.

Un enregistrement improbable des deux fuyards

Aucune image de vidéosurveillance de l'hôtel ne permettra aux enquêteurs d'identifier les suspects. Mais le «Sun» rapporte que, par un heureux hasard, les agresseurs ont pu être repérés par la caméra d'un magasin voisin.

Le dispositif, installé sur la mezzanine d'un magasin ongulaire, faisait face à un grand miroir. La caméra a pu filmer le reflet des deux individus alors qu'ils s'enfuyaient après l'agression. Un second appareil se trouvant à l'étage inférieur du salon a immortalisé les voleurs alors qu'ils s'introduisaient dans un bureau par une porte arrière restée ouverte. Les individus ont ensuite suivi un corridor menant vers un parking, d'où ils se sont échappés sur des vélos volés. Les enquêteurs ont saisi ces fameux enregistrements.

Ci-dessous, les deux caméras du magasin ongulaire

(L'essentiel/joc)