26 juin 2009 01:16; Act: 26.06.2009 11:28 Print

Michael Jackson est mort

Victime d'une crise cardiaque, le «roi de la pop» est décédé, a confirmé jeudi un porte-parole de l'institut médico-légal du comté de Los Angeles à l'antenne de CNN.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

«M. Jackson a été transporté à l'hôpital (...), il était inconscient lorsqu'il a été admis et son décès a été constaté à 14h26 (20h26 heure luxembourgeoise) cet après-midi», a déclaré ce porte-parole, le lieutenant Fred Corral, confirmant une information donnée précédemment par des médias américains.

Selon le Los Angeles Times et le site Internet spécialisé dans les célébrités TMZ.com, qui a le premier donné la nouvelle, le «roi de la pop» a été transporté à l'hôpital Ronald-Reagan de l'UCLA (Université de Californie à Los Angeles), situé dans l'ouest de la mégalopole californienne, victime d'un arrêt cardiaque.

Le lieutenant Corral s'est refusé à toute précision sur les causes du décès, expliquant qu'une autopsie serait pratiquée pour les déterminer.

Concerts à Londres

Après avoir virtuellement disparu depuis son acquittement en 2005 dans un procès où il était accusé d’attouchements sexuels sur un adolescent, le chanteur était réapparu en mars pour annoncer une série d’une cinquantaine de concerts.

Mais fin mai, les organisateurs avaient annoncé que cette série de concerts avait été repoussée de quelques jours en juillet, assurant que cela n’avait «rien à voir» avec la santé de la star. Doté d’une voix haut perchée reconnaissable, danseur hors pair, l’artiste avait acquis le statut de star planétaire.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).