Nicolas Bedos

24 septembre 2020 12:54; Act: 24.09.2020 13:57 Print

«Bas les masques. Vivons à fond, embrassons-​​nous»

L’acteur Nicolas Bedos est lassé par les mesures gouvernementales pour lutter contre la pandémie. Il l’a fait savoir dans un appel sur les réseaux sociaux.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement français a annoncé mercredi de nouvelles mesures draconiennes pour lutter contre la progression de l’épidémie de Covid-19, notamment la fermeture totale des bars et des restaurants de la deuxième ville, Marseille, et la mise en «état d’alerte renforcée» de onze métropoles, dont Paris. Au lendemain de ces annonces, le comédien Nicolas Bedos a publié sur ses réseaux sociaux un texte à charge qui a évidemment suscité la polémique.

«Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de tendresse davantage que de nos précautions) (…) Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons».

De nombreux internautes ont réagi à cette «demande de liberté» du fils de feu Guy Bedos, la plupart estimant que cette lettre est «stupide», «égoïste» et «irresponsable». Le HuffPost relève qu’un médecin lui propose de «venir nous donner un petit coup de main pour remplir les listes de garde en réanimation».

Dans les commentaires, une autre personne «préconise un stage en service de réanimation Covid, à Monsieur Bedos et tous les admirateurs de ce texte». Certains, comme l’actrice Elsa Zylberstein, ont applaudi des deux mains, note RTL. Elle a posté un «Mais ouiiii!» sous le message de l’acteur.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John D. le 24.09.2020 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour vivre à fond... il faut déjà rester en vie!!! Je préfère ralentir cette année pour en avoir encore plusieurs devant moi! Alors porter un masque pendant quelques mois et éviter les grands rassemblements est un moindre effort pour se protéger et protéger les autres...

  • stop aux fils a papa le 24.09.2020 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il n' a aucune légitimité. Je ne vois pas pourquoi on doit faire une article sur un fils a papa encore. Il favorise juste encore une fois le clivage. Moi qu'on ne me fasse plus la bise ça m'arrange. C'est bien un truc de chez nous tout ça. Qu'il fasse ce qu'il veule mais si il tombe malade qu'on ne lui apporte pas de soin. Ça serait trop facile sinon. C'est bien gentil de dire ça quand on est pas malade.Qu'il fasse un stage en réa.Est-ce qu'il sait seulement ce qu'est travailler?Ça doit bien l’embêter de ne plus pouvoir faire le fanfaron dans ces soirées champi.

  • Grand Maître le 24.09.2020 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Vivons à fond? Moi ça me rappelle Cyril Collard et ses Nuits fauves, de fait l'intéressé est mort du Sida peu de temps après le film et n'est plus là pour en parler. Seule différence, si on joue sa vie, c'est chacun son choix, si on joue aussi celle des autres, les autorités doivent intervenir. Et ça vaut aussi pour le Corona!

Les derniers commentaires

  • sabah le 26.09.2020 06:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a les moyens et l’intelligence de s’exprimer librement ! C’est encore un droit , non? L’état vous dit « masquez vous et fermez la!

  • sqtlux le 25.09.2020 22:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'adore vos guerres inutiles en plus elle sont infondées des 2 parties, comme si quelqu'un avait la solution au problème, le seul problème c'est toi, oui toi, celui qui s'en fout de tout et qui juge se croyant prophète ou médecin, croyant détenir la formule secrète, vous me faite de la peine.le seul message que j'ai à donner c'est protégez vos enfants et vos parents et ne pensez pas que à vous.....

  • virus le 25.09.2020 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas pourquoi tout le monde doit encore porter le masque. Celui-ci permet de protéger les autres. La plupart des gens sont testés régulièrement et le plus souvent sont négatifs alors qu’on les autorise à enlever leur masque.

  • Les singes de mon quartier le 25.09.2020 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois qu'il vient de s'auto proclamer Roi des Bobos. Son père doit être entrain de se retourner dans sa tombe. Eh oui quand on élève un enfant loin de la misère, souvent les pieds ne touchent plus terre. Courage à toutes les familles qui ont perdu un de leur proches à cause de ce virus.

  • La vague imaginaire le 25.09.2020 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    Rappel des chiffres officiels au Luxembourg : aucun décès depuis plus d'un mois et trois personnes actuellement en réanimation...

    • gazeleau le 25.09.2020 14:58 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors ? vous voulez inverser la tendance ? On vous propose d'être en première ligne si perdre vos poumons vous arrange, mais par pitié n'emportez personne avec vous!

    • @gazeleau le 25.09.2020 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      Statut à jour ce soir : Aucun nouveau décès et seulement une personne en soins intensifs. Evidemment, c'est encore beaucoup trop pour vous j'imagine...

    • On Verra un Jour le 25.09.2020 21:11 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf qu'on découvrira dans 5 ou 10 ans que toutes ces petites infections à coronavirus commenceront à provoquer de nouveaux effets collatéraux... fibroses pulmonaires, démence, insuffisance cardiaque, rénale et stérilité chez les plus jeunes.. Rien n'est sur, il s'agit d'un nouveau virus.. mais je préfère un rhume ou une bonne grippe plutôt que ce sars-cov 2 que le capitalisme ultralibéral minimise pour nous envoyer bosser comme si tout allait bien

    • Pragmatique le 26.09.2020 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      Par contre, il est prouvé que le retard dans les soins d'autres maladies dû à la peur des gens diese rendre en hôpitaux ajouté à cela les reports d’interventions, sans compter la pauvreté dans le monde qui va augmenter dû aux ralentissements économiques sans précédent vont faire bien plus de morts que le virus lui-même. Donc quand vous parlez de dommages collatéraux, faudrait d'abord savoir des quels on parle...