Compliation insolite

21 octobre 2018 10:06; Act: 22.10.2018 11:51 Print

Des artistes rendent hommage à un chat mort

Sophie Calle, une artiste plasticienne française, a réuni 40 artistes de renom, dont Pharell Williams et Bono, dans un CD hommage à Souris, son chat.

Sur ce sujet
Une faute?

L'artiste plasticienne française, Sophie Calle, a mis sur pied une collection de 37 chansons en l'honneur de feu son chat, Souris. L'album s'ouvre avec une ode composée par Bono, intitulée «Message to Souris», et enregistrée sur une boîte vocale. «Elle semble cacher tous les regards qui sont tombés sur elle», chante le chanteur de U2.

Sur la compilation, intitulée Souris Calle, une quarantaine d'artistes français (Camille, Benjamin Biolay, Nicola Sirkis, Brigitte, Juliette Armanet, Jeanne Cherhal, Miossec, Jean-Michel Jarre, Mirwais, Raphaël, Christophe, Lou Doillon, Feu! Chatterton) et internationaux (Bono, Laurie Anderson, Michael Stipe, Jarvis Cocker, Joseph Mount (Metronomy), The National, Pharrell Williams). Chacun a accepté de composer et d'interpréter un titre pour ce requiem collectif pour un matou.

Souris est morte en 2014, la même année que le père de l'artiste. Sophie Calle a annoncé en juin créer une exposition en leur hommage. L'exposition a ouvert à la galerie Perrotin à Paris. Dans une interview avec Artnet, elle a expliqué qu'elle espérait que ce projet mette en lumière le deuil qu'elle a ressenti à la mort de son animal. «Quand vous dites que vous vous sentez triste à propos de la mort de votre chat, les gens trouvent ça obscène, explique-t-elle. On ne dit pas ça. Si mon père ou ma mère meurt, tout le monde est triste, mais si on dit ça de notre chat on a l'air ridicule. Cela m'amuse parce que je vivais avec mon chat. Pas avec mes parents».

(L'essentiel/jfe)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • speedy le 21.10.2018 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui c'est effectivement ridicule. je comprend très bien qu'on peut en souffrir,mais des millions de gamins meurent de faim, je trouve cela un peu plus triste que la perte d un animal...

  • Asia le 21.10.2018 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends ce qu'elle a ressenti. C'est une chose qui ne vous arrivera pas tant que vous n'avez pas aimé un animal, votre animal, votre ami, un amour inconditionnel. C.'est fou comme il vous le rend si bien cet amour et quand il n'est plus là, il laisse un vide terrible, comme si on avait perdu un enfant.

  • KARL le 21.10.2018 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    Les artistes d'aujourd'hui sont pour la grande majorité d'excellents publicitaires, la sculpture ou l'installation ne fait partie que d'une campagne de pub, les gens ne le voient pas mais c'est flagrant lorsque l'on est soi-même un pubard à qui le client demande des idées et de les développer sur plusieurs supports. Le casse ou le hold-up est de rentrer dans les musées, FRAC, galeries etc..Puis de vendre sa came et d'être côté. Nous avons ici l'exemple concret. Il y aura t-il des tee shirts limités ?

Les derniers commentaires

  • N@t_33 le 21.10.2018 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi vouloir toujours imposer un classement, une hiérarchisation de la douleur, de la mort, des sentiments. mais de quel droit certains se permettraient de me dicter mes ressentis ? je préfère mes chats à certains humains que je trouve indignes et cela ne m’empêche pas d’avoir de la compassion pour autrui ... ou pas.

  • speedy le 21.10.2018 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui c'est effectivement ridicule. je comprend très bien qu'on peut en souffrir,mais des millions de gamins meurent de faim, je trouve cela un peu plus triste que la perte d un animal...

  • KARL le 21.10.2018 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    Les artistes d'aujourd'hui sont pour la grande majorité d'excellents publicitaires, la sculpture ou l'installation ne fait partie que d'une campagne de pub, les gens ne le voient pas mais c'est flagrant lorsque l'on est soi-même un pubard à qui le client demande des idées et de les développer sur plusieurs supports. Le casse ou le hold-up est de rentrer dans les musées, FRAC, galeries etc..Puis de vendre sa came et d'être côté. Nous avons ici l'exemple concret. Il y aura t-il des tee shirts limités ?

  • Asia le 21.10.2018 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends ce qu'elle a ressenti. C'est une chose qui ne vous arrivera pas tant que vous n'avez pas aimé un animal, votre animal, votre ami, un amour inconditionnel. C.'est fou comme il vous le rend si bien cet amour et quand il n'est plus là, il laisse un vide terrible, comme si on avait perdu un enfant.