Événement

15 mars 2019 18:37; Act: 15.03.2019 18:58 Print

La nouvelle vie de Djibril passe par le Luxembourg

LUXEMBOURG - L’ancien footballeur français, Djibril Cissé, était au Luxembourg pour présenter sa marque de lunettes à l’Optikstudio, avant de mixer au Hitch.

storybild

«Le foot me manque, j’ai commencé ma carrière pro il y a tout juste 20 ans», glissait à «L'essentiel» Djibril Cissé jeudi soir. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: De quoi est faite votre après-carrière?

Djibril Cissé: Je suis dans le domaine artistique. Dans les lunettes, les vêtements et la musique... Tant que ça me plaît, je suis ouvert.

Retrouve-t-on le style excentrique de Cissé footballeur dans ces domaines?

Le projet de lunettes «Mr Lenoir» part de ma marque de vêtements, j’ai toujours été amoureux de lunettes. On a modéré ma folie, mais on a gardé la touche décalée et originale qui me ressemble. Niveau musique, mon style est plutôt afro-house, urbain, hip-hop, je mixe un peu partout en Europe. Je suis samedi au Portugal, dimanche en Grèce. Je veux devenir DJ-producteur. Mais je ne quitte pas le monde du foot, puisque je suis consultant pour RMC Sport.

Qu’avez-vous justement retenu des 8es de finale de la Ligue des champions?

Paris et Lyon sortis, c’est une mauvaise nouvelle pour le foot français. À part ça, il y a bien sûr encore eu les exploits de Ronaldo et Messi. Sinon, la performance de l’Ajax a été la sensation, mais pour moi, ce n’est qu’une demi-surprise.

Et il y a de nouvelles polémiques au sujet du VAR...

Le fait de revenir sur une décision enlève le charme du football. L’erreur est humaine, je n’étais pas à 100% pour le VAR dès le début, il y a une part d’humain à garder.

Le terrain vous manque?

J’avais eu des propositions venant d’un club luxembourgeois, mais ça avait traîné. Oui, ça me manque, j’ai commencé ma carrière pro il y a tout juste 20 ans. Mais je joue encore, je suis à Anfield le 23 mars pour le remake de la finale face à Milan, on ne peut pas couper comme ça. Comme le dit mon ami Kaaris, «ce n’est pas parce que tu ne joues plus que le jeu s'arrête».

(Propos recueillis par Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LA DIVA le 15.03.2019 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas la première fois, je l’ai déjà aperçue au lux quelques années en arrière !

Les derniers commentaires

  • LA DIVA le 15.03.2019 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas la première fois, je l’ai déjà aperçue au lux quelques années en arrière !