Royauté

20 juillet 2021 09:30; Act: 20.07.2021 12:15 Print

Le prince Harry publiera ses mémoires fin 2022

La maison d’édition Penguin Random House a annoncé lundi qu’elle publiera l’année prochaine l’autobiographie du fils cadet de Lady Di.

storybild

«J’écris ceci non pas comme le prince que je suis depuis ma naissance, mais comme l’homme que je suis devenu», a indiqué le prince Harry, 36 ans. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le prince Harry, désormais retiré avec son épouse Meghan Markle de la famille royale britannique, publiera fin 2022 des mémoires retraçant ses «erreurs» et les «leçons qu’il a apprises», a annoncé lundi la maison d’édition Penguin Random House.

«J’ai porté de nombreuses casquettes au fil des ans, au sens propre comme au sens figuré, et j’espère qu’en racontant mon histoire – les hauts et les bas, les erreurs, les leçons apprises –, je peux aider à montrer que, quelles que soient nos origines, nous avons plus en commun que nous ne le pensons», a déclaré le prince, cité dans un communiqué de la grande maison d’édition américano-britannique.

«J’écris ceci non pas comme le prince que je suis depuis ma naissance, mais comme l’homme que je suis devenu», a ajouté le prince Harry, 36 ans.

Penguin Random House promet de son côté des «mémoires intimes et sincères» dans lesquels «le prince Harry partagera, pour la toute première fois, le récit définitif des expériences, aventures, pertes et leçons de vie qui ont contribué à le façonner».

Les mémoires, qui seront publiés dans le monde entier et dont les recettes iront à des œuvres caritatives, couvriront «sa vie sous les projecteurs, de l’enfance à aujourd’hui», notamment son «engagement militaire qui l’a mené deux fois sur les lignes de front en Afghanistan, et ses joies de mari et de père», selon Random House.

La semaine dernière, la fondation Archewell, gérée par Harry et Meghan Markle, a annoncé que cette dernière produirait pour Netflix une série animée pour encourager les jeunes filles à s’émanciper, inspirée de personnages féminins qui ont marqué l’Histoire.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 20.07.2021 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    Pour des gens qui voulaient fuir les médias ils aiment un peu trop être sur le devant de la scène je trouve

  • H2SO4 le 20.07.2021 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Quoi a 36 ans il a déjà tellement de choses à raconter sur sa vie?

  • prune53 le 20.07.2021 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c’est comme l’interview avec Oprah Winfrey ça sera du déballage de linge sale….

Les derniers commentaires

  • A qui cela profite ? le 20.07.2021 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    Plus dure sera la chute

  • Unicorn le 20.07.2021 20:42 Report dénoncer ce commentaire

    J'écris ceci non pas en tant que prince, mais en tant que l'homme que je suis devenu. - Signé le Prince Harry. Oh mais quelle ironie.

  • philippe le 20.07.2021 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    y en a qui ont besoin de sous..

  • Trop souvent censuré par L'Essentiel le 20.07.2021 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment faire du fric avec son nom...

  • Diane D le 20.07.2021 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’ont-ils pas fuit les médias anglais pour préserver leur vie privée ? Et voilà que l’ex prince publie ses « mémoires », pathétique ce besoin de faire parler de soi à tout prix.

    • Idem le 20.07.2021 17:34 Report dénoncer ce commentaire

      Comme sa mère