Camila Alves

01 novembre 2017 10:53; Act: 02.11.2017 12:26 Print

«Je me suis toujours débrouillée toute seule»

Même si elle est aujourd'hui l'épouse de Matthew McConaughey, Camila Alves a réussi à s'en sortir sans l'aide de personne quand elle a débarqué aux USA.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Camila Alves a toujours été une femme indépendante et déterminée. Née au Brésil, c'est à 15 ans qu'elle a quitté ses parents pour venir travailler à Los Angeles, en tant que femme de ménage. Elle ne parlait alors pas un mot d'anglais. «Quand on vient d'une famille où quelqu'un nettoie la maison six jours par semaine et que l'on cuisine tous les jours, cela fait partie de notre culture», confie-t-elle au magazine Ocean Drive. De plus, le père de Camila lui a toujours dit qu'il était important pour une femme de savoir entretenir son intérieur, quand il n'y a pas d'employé de maison pour l'aider. La belle se souvient d'un autre conseil de son paternel: «Il me disait aussi que je ne devrais jamais me marier avec un homme pour son argent ou son statut social, parce que cela ferait de moi une prostituée de luxe. J'ai toujours gardé ça en tête».

C'est la raison pour laquelle Camila a travaillé dur pour s'en sortir. «En grandissant, j'ai dû m'en sortir à ma façon. Je n'allais pas appeler mon père pour qu'il paie mes factures. J'ai toujours dû me débrouiller seule. Alors j'ai commencé par nettoyer des maisons», se souvient-elle.

Sa famille passe avant tout

Quand elle a débuté sa carrière de mannequin à l'âge de 19 ans, à New York, la Brésilienne a dû s'adapter à un univers stressant et très particulier. «J'ai dû surmonter beaucoup de choses. Je ne me vois pas comme quelqu'un de zen, mais plutôt comme une personne qui sait s'adapter», dit-elle.

Mais ce qui importe le plus à ses yeux, c'est son mariage avec l'acteur Matthew McConaughey, avec lequel elle a eu deux fils, Levi, 9 ans, et Livingston, 5 ans, et une fille, Vida, 7 ans. «Mon mari et mes enfants sont ma priorité numéro un, au dessus de tout ce que je fais dans ma vie. J'ai d'autres priorités après eux, mais j'aurai toujours le temps de prendre soin d'eux», assure-t-elle.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ca-mila le 02.11.2017 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    je la trouve jolie cette dame, en plus elle a de vraies valeurs et surtout elle est naturelle, ce qui étant mariée à un acteur "pas mal" n'est pas une évidence

Les derniers commentaires

  • Ca-mila le 02.11.2017 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    je la trouve jolie cette dame, en plus elle a de vraies valeurs et surtout elle est naturelle, ce qui étant mariée à un acteur "pas mal" n'est pas une évidence