Ibiza

06 août 2017 15:53; Act: 07.08.2017 12:26 Print

L'ex de Guetta risque 2 millions d'euros d'amende

Cathy Guetta est dans le viseur de la municipalité de Sant Josep, sur l'île d'Ibiza, pour avoir fait des travaux illégaux dans sa villa.

L'ancienne épouse de David Guetta va peut-être devoir mettre la main au porte-monnaie. Selon le «Diaro de Ibiza», le conseil municipal de Sant Josep a ouvert une enquête après avoir découvert des travaux d'une valeur de 1,9 million d'euros menés illégalement dans la villa Titanium, qui est la propriété de Cathy Guetta.

Les problèmes, découverts au mois de mai, concernent plusieurs parties de la maison: le sous-sol, dont l'affectation a été modifiée, deux cours ouvertes, la terrasse et la véranda de la piscine, qui ont été agrandies, un porche, le sous-sol de la piscine dont l'affectation a également été modifiée, ainsi que la transformation des chemins menant à la villa.

Infraction grave

Le journal espagnol précise qu'aucune autorisation n'a jamais été délivrée pour le moindre changement ni à l'intérieur ni autour de la demeure et que ce qui a été constaté pendant l'inspection de mai constitue une infraction grave au code urbanistique. Le conseil a laissé deux mois à Cathy Guetta pour se mettre en conformité avec la loi. Elle doit donc faire légaliser les travaux ou tout entreprendre pour que sa villa soit à nouveau la même qu'en 2013, quand l'autorisation de construire lui avait été délivrée.

Plusieurs sources ont confié au Diario de Ibiza que Cathy Guetta risquait une amende d'1 million d'euros, voire du double. Si la propriétaire de la villa parvient à faire légaliser les travaux réalisés, l'amende est comprise entre 50 et 100% de la valeur des transformations. Dans le cas contraire, elle sera comprise entre 100 et 250% du même montant.

(L'essentiel)