Chanson

14 juin 2012 18:21; Act: 15.06.2012 13:13 Print

Un cadeau d'anniversaire qui coûte cher

PARIS - Le chanteur Johnny Hallyday fêtera ses 69 ans ce vendredi et s'offre trois concerts au Stade de France. Sa tournée semble être un gouffre financier.

storybild

La tournée de l'idole des jeunes devrait lui rapporter 28 millions d'euros. (photo: AFP)

  • par e-mail

Un aveu: «Cette tournée est une belle aventure». Et Johnny Hallyday, d’évoquer son anniversaire ce vendredi 15 juin. 69 ans… et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, il s’offre un joli cadeau: trois concerts ces 15, 16 et 17 juin au Stade de France, à Saint-Denis, avec Louis Bertignac en première partie et des surprises, beaucoup de surprises (dont le secret est bien gardé !).

L’automne dernier, l’éternelle «idole des jeunes» était remonté sur une scène - pour la première fois de sa carrière, il jouait au théâtre et c’était une pièce de Tennessee Williams. Là, depuis le début du Tour à Montpellier le 14 mai dernier, remis de ses graves ennuis de santé, il donne tout à la chanson, au rock’n’roll: «Quand je suis sur scène, je ne travaille pas, je m’éclate». Au Stade de France, le concert d’une durée de deux heures et trente minutes sera divisé en trois parties: rock, symphonique et acoustique. Avec une soixantaine de musiciens, Johnny évoluera sur une scène robotisée pouvant l’emmener au milieu de la foule, tournant et changeant de hauteur... Une fois encore, la promesse d’un show spectaculaire.

Mais voilà, même si le rocker français est en grande forme, cette tournée qui a déjà attiré 700 000 spectateurs va se révéler être un gouffre financier.
En effet, si la tournée compte une cinquantaine de dates, un grand nombre de ces concerts ne sont pas complets. Explication du producteur Gilbert Coullier: «C’est la conséquence d’un album qui n’a pas bien marché… » N’empêche! pour tenter de remplir artificiellement les arènes, la production n’a pas hésité à solder les billets jusqu’au dernier moment, jusqu’au jour du concert - certaines places ayant été bradées à moins de la moitié du prix initial.

Évidemment, dans l’entourage de Johnny Hallyday, on contre-attaque et explique: «Quel artiste français peut faire 150 000 places payantes à Paris? Quand on voit que Madonna ou Lady Gaga peinent à remplir un seul Stade de France, y jouer trois soirs consécutifs comme le fait Johnny, ça tient de l’exploit…»

Exploit peut-être, mais côté finances pour le chanteur, ce sera au final beaucoup moins que prévu. En effet, selon le prévisionnel établi par Gilbert Coullier, cette tournée 2012 devait rapporter à Johnny Hallyday la bagatelle de 28 millions d’euros - dont 12 millions de cachet minimum garanti. Même si la production veut faire croire le contraire, Johnny devra donc se contenter de ce minimum garanti. Devra-t-il songer à la retraite prochaine?

(Serge Bressan/L'essentiel Online)

  • Cyrille le 15.06.2012 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'arrive pas à remplir les salles peut être parce que les billets sont aussi trop cher vous ne croyez pas? 140€ la place en catégorie 1 alors que la plupart des francais gagne le smic c'est peut être un peut abusé. Et c'est même plus cher que ACDC ou la categorie 1 était a moins de 100€ au stade de france.... Faut pas abuser non plus.en faisant moins cher ca lui permettra de payer moins d'impôt