Reine de la soul

16 août 2018 16:03; Act: 16.08.2018 17:54 Print

La chanteuse Aretha Franklin est morte

Gravement malade, la légende de la chanson américaine est décédée ce jeudi à 76 ans, a annoncé son agent.

Sur ce sujet

Une légende de la musique américaine. Aretha Franklin, interprète de grands succès comme «Respect», «Think» et «I Say a Little Prayer», est morte ce jeudi à 76 ans, a annoncé son agent. Gravement malade, la Queen of Soul est devenue, dans des années 60 marquées par la lutte pour les droits civiques, un des symboles de la communauté afro-américaine. Elle a vendu plus de 75 millions de disques et reste, pour le magazine Rolling Stone, la plus grande chanteuse de tous les temps.

«Dans l'un des moments les plus sombres de nos vies, nous ne sommes pas en mesure de trouver les mots appropriés pour exprimer la peine qui déchire nos cœurs», témoignent les proches de la légende de la chanson américaine dans un texte transmis par son agente de longue date, Gwendolyn Quinn. La famille se dit «très touchée par l'incroyable effusion d'amour et de soutien» qui a suivi lundi l'annonce de la dégradation de son état de santé. «Lady Soul», à qui un cancer avait été diagnostiqué en 2010, recevait depuis plus d'une semaine des soins palliatifs à son domicile de Detroit.

Reine incontestée de la soul, Aretha Franklin était l'une des plus grandes voix américaines et une figure emblématique de la communauté noire, qui a marqué des générations entières d'artistes. Elle restera comme l'interprète inoubliable de «Respect», devenu l'un des hymnes des mouvements pour l'égalité des Noirs et des femmes dans les années 60. Le tube composé par Otis Redding lui offrira en 1967 ses deux premiers Grammy Awards (sur 18!) de sa carrière.

À l'origine, le gospel

Reconnaissable entre mille, sa voix sensuelle et puissante couvrant quatre octaves a influencé de nombreuses divas américaines: de Whitney Houston à Beyoncé, en passant par Mariah Carey et Alicia Keys. Née le 25 mars 1942 à Memphis (Tennessee), Aretha Louise Franklin est la fille d'un prêcheur baptiste et d'une chanteuse de gospel. La maison de Detroit (Michigan), où la famille emménage bientôt, accueille des musiciens renommés comme Mahalia Jackson mais aussi le pasteur Martin Luther King, emblème du mouvement des droits civiques. Enfant, elle apprend seule le piano et chante à l'église.

À 14 ans, elle enregistre son premier titre et sa voix, riche et puissante, est déjà celle d'une adulte. Sa carrière est lancée. Elle signe en 1960 avec le label Columbia mais ne connaît véritablement la gloire qu'avec son premier album pour Atlantic en 1967, «I Never Loved a Man (The Way I Love You)». Les tubes s'enchaînent: «Baby I Love You», «(You Make Me Feel) Like a Natural Woman», «Chain of Fools» et surtout «Respect», adoubée cinquième meilleure chanson de tous les temps par le magazine «Rolling Stone».

«Si une chanson parle de quelque chose que j'ai vécu ou qui aurait pu m'arriver, c'est bien. Mais si elle m'est étrangère, je ne pourrais rien lui prêter. Parce que c'est ça la soul, juste vivre et réussir à se débrouiller», racontait-elle au magazine Time en 1968. La même année, elle chante à l'enterrement de Martin Luther King, ami personnel de son père dont la mort a bouleversé l'Amérique, et à la convention du parti démocrate. En 1972 sort «Amazing Grace», un album gospel, et les succès continuent de s'accumuler au fil des années, même si les critiques jugent sa carrière moins flamboyante.

De George Michael à Lauryn Hill

Aretha Franklin enchaîne les collaborations, avec George Michael, Elton John, Ray Charles, Whitney Houston ou encore avec la nouvelle génération de stars noires de la musique: P. Diddy, Lauryn Hill et Mary J. Blige.... On la voit à l'affiche du film «The Blues Brothers» en 1979. Tandis que la star engrange les succès, la femme est marquée par les épreuves. «J'ai appris beaucoup de choses à la dure», avouera-t-elle. Elle perd sa mère Barbara Franklin à 10 ans, accouche de son premier fils à 13 ans, du deuxième à 15, et les élève seule, aidée de sa grand-mère.

Ses deux mariages sont des échecs et elle connaît des problèmes d'alcoolisme. Son père, victime des balles d'un cambrioleur en 1979, tombe dans le coma et meurt plusieurs années plus tard. La voix résiste, et Aretha continue à faire de la musique, entourée de ses quatre fils. En 2005, elle reçoit du président George W. Bush la médaille de la Liberté, la plus haute distinction américaine pour un civil. En janvier 2009, elle chante pour l'investiture de Barack Obama, premier président noir des États-Unis, impériale sous un chapeau gris, lors d'une cérémonie chargée d'émotions.

En février 2017, malgré de graves problèmes de santé, elle annonce l'enregistrement d'un dernier album avant de mettre un terme à sa carrière en studio. «Je me sens très très satisfaite quand je vois où ma carrière a commencé et où j'en suis à présent», déclarait-elle alors. «Mais je ne vais pas m'en aller et juste m'asseoir sans rien faire. Ce ne serait pas souhaitable non plus».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • miss 57 le 16.08.2018 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel tristesse quel chanteuse je l adoré..repose en paix..

  • smith le 16.08.2018 17:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reposé en Paix ma Queen of Soul....

  • torolkozo le 16.08.2018 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre cœur à tous pleure à l'annonce de cette effroyable perte pour la chanson !!!

Les derniers commentaires

  • Marvin Gaye le 17.08.2018 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    D'abord le king of soul James Brown et maintenant la queen of soul Aretha Franklin...deux artistes titanesques des plus importants pour la communauté noire.

  • Marina le 16.08.2018 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ses albums étaient plein de tubes, son style naturel, soul et si proche du gospel. Ses tubes sont quasi impossible à démoder et resteront très très longtemps. Respect pour une très grande dame de la musique qui a commencé sa carrière du temps de l'apartheid US.

  • Soul Brother le 16.08.2018 21:07 Report dénoncer ce commentaire

    D'abord le King of soul James Brown et maintenant Queen la Aretha Franklin. Deux artistes titanesques !!!

  • prout2000 le 16.08.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rip Aretha , une des plus grande ... maintenant il nous reste pas grand chose

  • Oliver le 16.08.2018 19:10 Report dénoncer ce commentaire

    la +grande chanteuse de tous les temps est Adèle, 150M vendus en 8 ans. Mais RIP, je l'adorais.

    • Rien Compris le 16.08.2018 21:10 Report dénoncer ce commentaire

      Attends Adele c'est du fast food comparé a une dame pareil...c'est pas la même planète...