Aux États-Unis

20 juillet 2021 07:15; Act: 20.07.2021 12:19 Print

L'avocat de Britney veut être «agressif et rapide»

Une nouvelle audience a eu lieu, lundi, au sujet de la tutelle de la reine de la pop, Britney Spears, qui réclame que son père n’ait plus de contrôle sur ses biens.

storybild

Mathew Rosengart à Los Angeles, le 19 juillet 2021. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’avocat de Britney Spears a assuré, lundi, entreprendre des démarches «agressives et rapides» pour que le père de la chanteuse n’ait plus de contrôle sur les biens de sa fille. Mathew Rosengart s’exprimait en marge d’une nouvelle audience autour de la tutelle de la reine de la pop, mesure qui la prive d’une grande part de son autonomie depuis treize ans. «Mon cabinet et moi-même travaillons de manière agressive et rapide, afin de déposer une requête visant à démettre Jamie Spears (de ses fonctions), à moins qu’il ne démissionne d’abord», a assuré l’avocat qui défend la star depuis seulement quelques jours.

Une juge a en effet autorisé pour la première fois mercredi l’interprète de «Toxic» et «…Baby One More Time» à choisir comment elle souhaitait être défendue dans son combat pour faire lever sa tutelle. Ce régime lui a été imposé en 2008 après une série de dérapages ultramédiatisés et il est principalement administré par son père. La chanteuse dénonce cette mesure et a assuré samedi qu’elle ne se produirait plus sur scène tant qu’elle serait sous la tutelle de ce dernier.

#LiberezBritney

«Je veux remercier Britney Spears pour son courage et sa force», a dit lundi son avocat qui par le passé a représenté d’autres stars d’Hollywood, comme Steven Spielberg ou Sean Penn. «Je tiens également à remercier les fans et les soutiens de Britney Spears», a-t-il déclaré, s’attirant instantanément les ovations des quelques militants #FreeBritney (#LiberezBritney) postés devant le tribunal. Ces fans sont à l’origine d’une énorme campagne numérique qui a contribué à remettre l’affaire au-devant de la scène.

Outre son père Jamie, la tutelle est gérée par une tutrice professionnelle, Jodi Montgomery. Cette dernière réclamait à nouveau lors d’une audience lundi le versement d’une enveloppe mensuelle de 50 000 dollars pour assurer sa sécurité, citant les menaces dont elle fait l’objet.

Les parties ont fait savoir qu’elles avaient besoin de davantage de temps pour finaliser un accord. La prochaine audience est prévue lundi 26 juillet.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lea le 20.07.2021 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi demanderai-t’elle de l’argent à son mari footballeur alors qu’elle travaille qu’elle gagne son propre argent que son père lui vole ? J’ai du mal à comprendre !!!!

  • michel23 le 20.07.2021 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette jeune femme est depuis 13 ans sous la tutelle de son père et d’une spécialiste qui réclame 50.000$ par mois ! C’est incroyable dans le soit-disant pays de la liberté. Tout ça pour le fric!!!!

  • Danse foot le 20.07.2021 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne demande-t-elle pas d’argent à son mari footballeur.. .?

Les derniers commentaires

  • lea le 20.07.2021 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi demanderai-t’elle de l’argent à son mari footballeur alors qu’elle travaille qu’elle gagne son propre argent que son père lui vole ? J’ai du mal à comprendre !!!!

  • michel23 le 20.07.2021 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette jeune femme est depuis 13 ans sous la tutelle de son père et d’une spécialiste qui réclame 50.000$ par mois ! C’est incroyable dans le soit-disant pays de la liberté. Tout ça pour le fric!!!!

  • Danse foot le 20.07.2021 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne demande-t-elle pas d’argent à son mari footballeur.. .?

    • eddy le 20.07.2021 12:37 Report dénoncer ce commentaire

      elle a pas de mari footbaleur