Voyage en Australie

18 octobre 2018 09:14; Act: 18.10.2018 09:33 Print

Harry et Meghan ont goûté du kangourou grillé

Le couple royal poursuit sa visite en Australie, avec des spécialités locales et indigènes au menu à Melbourne. Ils ont été accueillis dans la liesse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Du kangourou grillé figurait au menu du prince Harry et de son épouse Meghan, jeudi, à Melbourne, en Australie. Brandissant des fleurs et agitant des drapeaux, les Australiens se sont déplacés en nombre pour saluer le couple royal britannique qui attend son premier bébé au printemps, au troisième jour de sa visite dans l'île-continent. Harry et l'ancienne star de la série américaine «Suits» ne passent que quelques heures à Melbourne et leur programme bien rempli, dont un repas avec des spécialités indigènes et une visite à la plage, était calibré à la minute près.

«J'aime tout ce qu'ils représentent. Il y a tant à admirer chez eux en temps qu'êtres humains», s'extasiait une jeune fan au micro de la chaîne publique ABC. Une adolescente a pleuré des larmes de joie en enlaçant le duc de Sussex, agrippant une bannière avec ces mots manuscrits: «Je suis ici depuis 4h du matin, je vous aime depuis mes huit ans». «Tu vas me causer des ennuis», a plaisanté Harry.

Meghan, quant à elle, a été inondée de bouquets de fleurs et de cadeaux pour le bébé dont la venue a été annoncée lundi par le palais de Kensington. L'ancienne actrice a également reçu un collier de nouilles offert par un garçon de cinq ans. La jeune femme portait un trench-coat de couleur beige. Après un bain de foule, le couple a passé quelques temps chez la gouverneur de l'État de Victoria, représentante de la couronne britannique, Linda Dessau, avant de se rendre dans un restaurant connu pour mettre l'accent sur les spécialités concoctées par ses chefs indigènes. Au menu, kangourou grillé et sanglier sauvage, selon la chaîne Channel Nine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Indécence contemporaine le 18.10.2018 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une vie d'un autre temps...

  • Francky le 18.10.2018 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bon le kangourou, et l'alligator, c'est encore meilleur.

  • Petitschoux le 18.10.2018 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi ! Laissez les animaux tranquille !!!

Les derniers commentaires

  • Petitschoux le 18.10.2018 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi ! Laissez les animaux tranquille !!!

  • Francky le 18.10.2018 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bon le kangourou, et l'alligator, c'est encore meilleur.

  • Indécence contemporaine le 18.10.2018 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une vie d'un autre temps...