Chanteur des Backstreet Boys

12 septembre 2018 14:09; Act: 12.09.2018 15:29 Print

Accusé de viol, Nick Carter n'ira pas en prison

L'artiste n'a pas été condamné dans l'affaire qui l'opposait à une chanteuse, qu'il aurait agressée sexuellement en 2003. Selon la justice, il y a prescription.

storybild

Le chanteur américain de 38 ans a toujours clamé son innocence. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

Nick Carter peut enfin souffler. La justice du district de Los Angeles n'a finalement retenu aucune charge contre lui, après les accusations faites à son encontre par la chanteuse Melissa Schuman, rapporte le Daily Mail. Celle-ci avait accusé le chanteur des Backstreet Boys de l'avoir violée en 2003. Elle avait porté plainte en février 2018. Selon le juge chargé de l'affaire, il y a prescription puisque les faits supposés remontent à plus de dix ans.

Nick avait toujours nié en bloc les accusations de la jeune femme avec laquelle il avait eu une relation. «Melissa ne m'a jamais fait comprendre que tout ce que nous avons fait n'était pas consenti de sa part», s'était-il défendu. De son côté, la plaignante, qui collaborait professionnellement avec l'artiste, avait affirmé qu'il l'avait forcée à lui faire une fellation dans sa salle de bains, avant de la violer dans sa chambre à coucher.

L'Américain de 38 ans doit donc être soulagé d'échapper à la prison. D'autant plus qu'il traverse actuellement un moment très difficile avec son épouse, Lauren. Enceinte d'une petite fille, celle-ci a fait une fausse couche. «Que Dieu nous apporte la paix en ce moment. J'avais tellement hâte de la rencontrer. J'ai le cœur brisé», a écrit Nick sur Twitter, lundi

(L'essentiel/lja)