Jennifer Lawrence

17 février 2018 16:01; Act: 17.02.2018 16:00 Print

«Je n'ai plus peur de jouer nue»

Jennifer Lawrence, qui tient le rôle principal dans «Red Sparrow», a expliqué à Entertainment Tonight que ce rôle l'avait aidée à dépasser sa peur de la nudité.

storybild

Dans le film qui sortira en salle le 4 avril, la belle joue une espionne engagée par les services secrets russes. (photo: Youtube)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis qu'elle a joué dans «Red Sparrow», son nouveau film, Jennifer Lawrence n'a plus peur de jouer des rôles osés. L'actrice avait avoué par le passé qu'elle avait été mal à l'aise quand elle avait du film une scène de sexe avec Chris Pratt pour Passengers en 2016, alors qu'il était encore marié avec Anna Faris.

«C'était la première fois que j'allais embrasser un homme marié et cette culpabilité, c'est le pire sentiment du monde. Je savais que c'était mon boulot, mais je ne pouvais rien y faire. J'ai appelé ma mère et je lui ai demandé ''Est-ce que tu peux juste me dire que c'est normal ?''. J'étais très vulnérable. On ne sait jamais si on va trop loin. On veut que ce soit réaliste, on veut que tout paraisse vrai... Mais je n'ai jamais été aussi vulnérable que ce jour-là», avait-elle déclaré au moment de la sortie du film.

Trop à l'aise?

Mais depuis qu'elle a tourné nue dans «Red Sparrow», la jeune femme explique qu'elle a beaucoup plus confiance en elle. «Je n'ai plus la même peur et incertitude dans ce domaine. Je continuerai à accepter des rôles parce que le personnage me parle et parce que j'apprécie le réalisateur et l'histoire. En revanche, je ne laisserai pas la nudité être un élément déterminant», a-t-elle annoncé à Entertainment Tonight.

Elle révèle également qu'elle est désormais un peu trop à l'aise avec la nudité. «Tout le monde a tellement voulu me mettre à l'aise, que je pense qu'à partir d'un certain moment, j'ai commencé à mettre les autres mal à l'aise. Je leur disais ''Non non, c'est bon, j'ai pas besoin de peignoir, j'ai chaud, je mange'', et tout le monde répondait ''Il faut absolument qu'elle s'habille, là''».

La bande annonce du film:

(L'essentiel)