Secret

02 février 2018 09:47; Act: 02.02.2018 10:48 Print

La fille cachée de Claude François vit en Belgique

Le chanteur est le père biologique de Julie, née il y a 40 ans. Adoptée à l'âge de deux mois, elle a aujourd'hui décidé de sortir de l'ombre.

Sur ce sujet

Quand Claude François meurt il y a bientôt 40 ans, le 11 mars 1978, il emporte dans son cercueil un lourd secret: Julie, une petite fille, blonde aux yeux clairs, a pointé le bout de son nez quelques mois plus tôt, le 17 mai 1977, à Gand, en Belgique. La maman de la fillette, Fabienne, est une toute jeune fille de 15 ans, qui a entretenu «une relation suivie» avec l’interprète d'«Alexandrie Alexandra» entre 1976 et 1977.

«Elle n’était pas fan comme les filles qui passaient le jour et la nuit à l’attendre, le suivre partout, qui l’aimaient inconditionnellement», raconte à Sudpresse la fille du chanteur, aujourd'hui âgée de 40 ans. «Elle était trop jeune et ses parents n’acceptaient qu’elle aille le voir que de temps à autre, sans se douter une seule seconde que leur fille pourrait vivre une relation amoureuse avec une vedette».

Tests ADN

Quand ils prennent connaissance de la grossesse de leur fille, ils lui interdisent de revoir Claude François. Elle met au monde son bébé et le fait adopter à l'âge de deux mois. Julie a découvert «au fil du temps qui étaient ses parents de naissance et notamment son père naturel». Elle est toujours restée dans l'ombre mais a aujourd’hui ressenti le besoin de briser le silence, en accord avec sa mère biologique qui n'a toutefois pas souhaité témoigner. Un documentaire diffusé prochainement sur les chaînes Paris Première et la RTBF lui donne la parole pour la première fois.

À ceux qui crient à l'imposture, Julie assure avoir des tests ADN, faits quand elle avait 8 ans, qui prouvent sa filiation à 99,9% avec le chanteur. Les fils légitimes de Claude François, Claude et Marc, connaitraient même l'existence de leur demi-sœur. Pourquoi ne s'est-elle pas manifesté plus tôt? «Le moment n'était pas le bon», explique François Pomès, qui a réalisé le documentaire. «Sa crainte était de tomber dans un piège médiatique, dans un énième film sur les travers de Claude François, et elle ne le souhaitait pas».

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 15 ans? le 02.02.2018 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    En gros Claude François était le Jean-Luc Lahaie de l'époque...A cet âge là, ça coute moins cher d'acheter une sucette qu'un sac Gucci ou des Louboutins.

  • Sophie le 02.02.2018 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Dingue de penser qu ce type adulé par des milliers de personnes en France était en fait un amateur de petites filles. Dégoutant ce Claude François ! J'espère sincèrement qu'elle fera (la fille cachée) un procès à la famille et qu'elle y gagnera une grosse somme d'argent pour la vie de misère qu'elle doit en partie à ce chanteur .

  • Josette le 02.02.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Si cette histoire est réellement vraie, ce qui me choque c’est de découvrir que ce chanteur de 37 ans à l’époque avait des relations sexuelles avec une mineure de 14-15 ans. Décidément, des irresponsables il y en a plus qu’on ne le croit ou qu’on veut le croire

Les derniers commentaires

  • marie ange le 03.02.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    test ADN ?

  • léa le 03.02.2018 01:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca ne m'étonne pas !!! Il doit y en avoir plusieurs enfants qui vont parler bientôt !!! Et de bcp de vedette !!! Année 60a 80 la débauche tous ces chanteurs n'avaient que l'embarras du choix aprés un concert..... Attention enfants legitimes ( faudra partager le magôt)

  • FMST le 02.02.2018 22:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'aimais pas ce type, il avait de drôles de réactions, se comportait bizarement, se la pétait alors qu'il était nul avec sa voix , pas net le gars.

  • Hop la le 02.02.2018 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut lui faire un procès post mortem. On embête tout Hollywood pour ce genre d’affaires . Bravo

  • Rusbee le 02.02.2018 19:15 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a jamais caché son goût pour les "très jeunes" !