En 2013

11 octobre 2017 18:44; Act: 11.10.2017 19:10 Print

Quand Hollywood riait d'une blague sur Weinstein

Il aura fallu 20 ans pour que les médias sortent enfin le scandale Harvey Weinstein, un secret de polichinelle qui faisait rire les professionnels d'Hollywood...

  • par e-mail
Sur ce sujet

En 2013, le comédien et auteur Seth McFarlane avait plaisanté lors de l'annonce des cinq actrices nommées pour l'Oscar du meilleur second rôle féminin: «Félicitations (...), vous n'aurez plus besoin de faire semblant d'être attirées par Harvey Weinstein». Dans la salle, les rires fusaient, sans retenue (voir vidéo ci-dessus). En mars 2015, alors que les médias se faisaient l'écho de la plainte déposée à New York contre Harvey Weinstein par la mannequin italienne Ambra Battilana Gutierrez, la critique littéraire du New York Times Jennifer Senior a tweeté: «c'est un abdject secret de polichinelle». «À un moment donné, toutes les femmes qui ont peur de parler de Harvey Weinstein vont devoir joindre leurs mains et sauter», écrivait-elle.

Les médias, eux-mêmes souvent soumis à des pressions de la part du producteur, ont finalement mis 20 ans pour obtenir le témoignage de victimes présumées de Harvey Weinstein. Mardi soir, Ronan Farrow, l'auteur d'un article du magazine The New Yorker, publié le même jour et contenant une dizaines de témoignages visant Harvey Weinstein, a laissé entendre qu'il avait d'abord proposé son sujet à la chaîne NBC, qui a refusé de le diffuser.

Matt Damon a-t-il fait pression?

Sharon Waxman, créatrice du site spécialisé dans le show-business «The Wrap», a assuré avoir recueilli, dès 2004 et alors qu'elle était journaliste au New York Times, le témoignage d'une femme qui avait conclu avec Harvey Weinstein un accord confidentiel après avoir été agressée sexuellement. Elle affirme avoir fait l'objet de pressions et laisse entendre que la direction éditoriale du quotidien aurait cédé à Harvey Weinstein, au courant de ces investigations, en ne publiant pas ces informations. Elle dit également avoir été contactée par l'acteur Matt Damon, qui a cherché à la dissuader d'aller plus loin, ce qu'a démenti mardi le comédien.

Interrogé par l'AFP, le New York Times a assuré que personne «au Times, n'a souvenir de décisions éditoriales prises concernant cette histoire», tout en expliquant qu'«en général, la seule raison pour laquelle un article ou une information ne serait pas diffusée tiendrait au fait qu'elle ne respecte pas les standards de publication».

Plusieurs des incidents rapportés par le New York Times dans l'article qui a fait éclater le scandale remontent à 1997, dans le cas des actrices Ashley Judd et Rose McGowan, voire avant. Pour Janice Min, ancienne co-présidente et directrice éditoriale du magazine de référence The Hollywood Reporter, le cas Harvey Weinstein était rien moins que «la baleine blanche des médias», un problème visible de tous à Hollywood, mais tu. «Enfin, enfin, enfin», a-t-elle tweeté après la publication de l'article du New York Times.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand est le 11.10.2017 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    Hol­­ly­­wood ton univers impitoyable

  • Gros problème. le 12.10.2017 04:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est L'ÉNORME problème de notre société actuelle. Quiconque aurait dit la vérité à propos de Weinstein il y a à peine quelques mois se serait fait anéantir. À méditer. N'empêche, les femmes, surtout les premières, qui n'ont pas hésiter à tout révéler à propos de ce monstre ont un sacré cran. Chapeau bas mesdames.

  • Pas folle la Taupe le 12.10.2017 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    Et ça, ce n'est que la partie visible de l'iceberg...car cela fait 20 ans que cela dur avec ce type et bizarrement cela ne sort que maintenant... Il y a un tas d'autres types comme lui a Hollywood... Mais ça sort que quand cela arrange certains... Il serait temps d'y faire le ménage....

Les derniers commentaires

  • Pas folle la Taupe le 12.10.2017 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    Et ça, ce n'est que la partie visible de l'iceberg...car cela fait 20 ans que cela dur avec ce type et bizarrement cela ne sort que maintenant... Il y a un tas d'autres types comme lui a Hollywood... Mais ça sort que quand cela arrange certains... Il serait temps d'y faire le ménage....

  • 20-100 le 12.10.2017 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce petit monde bien policé habitué à se faire des courbettes et se tartiner du miel aux oscars ou césars... tout ça me dégoûte et pourtant je suis loin d'être un puritain. Une seule réaction : boycott du cinéma en-dehors de celui d'auteur, du vrai cinéma.

  • Gros problème. le 12.10.2017 04:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est L'ÉNORME problème de notre société actuelle. Quiconque aurait dit la vérité à propos de Weinstein il y a à peine quelques mois se serait fait anéantir. À méditer. N'empêche, les femmes, surtout les premières, qui n'ont pas hésiter à tout révéler à propos de ce monstre ont un sacré cran. Chapeau bas mesdames.

  • Logique le 11.10.2017 23:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout Hollywood était complice. Y compris les victimes qui ont vendu leur silence...

  • Grand est le 11.10.2017 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    Hol­­ly­­wood ton univers impitoyable

    • Reflexion le 12.10.2017 08:00 Report dénoncer ce commentaire

      Certaines étaient consentente car coucher avec lui allait booster leur carrière. Pour les personnes dans ce cas c'est triste mais elles pouvaient partir et se chercher un autre métier mais c'est bien plus facile de coucher une fois pour avoir passer sa vie à vivre dans le luxe et avoir la belle vie !!