Chanteur portugais

12 janvier 2018 15:18; Act: 12.01.2018 15:55 Print

Salvador Sobral a enfin pu quitter l'hôpital

Le Portugais, vainqueur du dernier concours Eurovision, est sorti vendredi de l'hôpital de Lisbonne, où il a subi récemment une transplantation cardiaque.

Sur ce sujet

Le chanteur portugais Salvador Sobral, vainqueur de la dernière édition du festival de l'Eurovision, a quitté vendredi l'hôpital de Carnaxide, dans la banlieue de Lisbonne, où il avait subi une transplantation cardiaque. «M. Sobral a quitté nos locaux ce matin après des derniers examens», a indiqué une porte-parole de l'hôpital Santa Cruz où il a été opéré début décembre.

«Son rétablissement s'est déroulé de manière très satisfaisante et sans complications», mais le chanteur doit cependant éviter de s'exposer «à un trop grand nombre de personnes», a précisé une source hospitalière à l'agence Lusa. Au lendemain de son opération, ses médecins avaient jugé que le chanteur de 28 ans devait à terme pouvoir mener «une vie complètement normale». Avant son opération, l'artiste ne s'éloignait jamais plus de deux semaines de ses médecins, en raison d'une maladie caractérisée par une sévère insuffisance cardiaque. Il avait donné son dernier concert en septembre avant de mettre sa carrière entre parenthèses dans l'attente d'une greffe.

Salvador Sobral avait été sacré à Kiev en mai, offrant au Portugal sa première victoire à l'Eurovision avec une chanson jazzy écrite par sa sœur Luisa Sobral et intitulée «Amar Pelos Dois» (Aimer pour deux). Le jeune crooner à la voix fluette avait convaincu aussi bien le jury de professionnels que le public du concours avec cette chanson interprétée dans sa langue maternelle. Si son nom figurait parmi les favoris avant la grande finale de Kiev, la consécration de son style intimiste et mélancolique a néanmoins marqué une rupture avec les canons survitaminés de l'Eurovision.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 13.01.2018 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui écoute sa musique ? ?

  • lin le 12.01.2018 22:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que tout se passe au meilleur :))) bonne chance et au plaisir de vous réentendre :))

  • Petit Scarabée le 13.01.2018 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi... et peut-être d’autres. Le nombre n’a aucune importance.

Les derniers commentaires

  • Petit Scarabée le 13.01.2018 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi... et peut-être d’autres. Le nombre n’a aucune importance.

  • Grand Maître le 13.01.2018 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui écoute sa musique ? ?

  • georgette le 13.01.2018 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est qui?

  • lin le 12.01.2018 22:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que tout se passe au meilleur :))) bonne chance et au plaisir de vous réentendre :))

  • Bientôt au lit le 12.01.2018 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Je devrais connaître?