France

21 mai 2020 22:17; Act: 21.05.2020 22:17 Print

Accusé de violences, Julien Guirado hospitalisé

Victime de l’acharnement des internautes après avoir admis des gestes déplacés contre son ex-compagne, le candidat de téléréalité a fait un malaise.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis sa rupture d’avec Marine El Himer, annoncée par la jeune femme le 11 avril sur Instagram, Julien Guirado est sous le feu des critiques. Plusieurs personnes ont en effet soupçonné le Français de 28 ans d’avoir été violent envers son ex.

Des soupçons confirmés par le frère de Marine, Gauthier, puis par la candidate de téléréalité elle-même, évoquant «un problème»: «C’est quelque chose qu’il a en lui et qu’il faut qu’il soigne», avait-elle dit le 14 mai, dénonçant l’acharnement des internautes envers son ancien chéri. Julien avait alors parlé de «gestes déplacés» et admis avoir eu un comportement inapproprié.

Les appels au calme de Marine n’ont pas été entendus et les critiques et menaces se sont poursuivies et intensifiées au point que Julien a dû être hospitalisé. C’est le blogueur Aqababe, contacté par la mère du Prince de l’amour, qui a révélé l’information le 19 mai, photos inquiétantes à l’appui. «Voilà le résultat de cet acharnement. Julien a été hospitalisé. Il a fait un malaise. Dans la voiture, il est tombé raide», a confié la maman. De retour chez lui le lendemain, le jeune homme a rassuré ses abonnés.

«C’est vrai qu’hier, je suis parti à l’hôpital car j’ai eu un petit coup de mou. J’étais un peu en dépression car quand vous perdez la femme que vous aimez dans ces circonstances, ça ne fait jamais du bien, a-t-il commencé. Je ne suis pas la victime, je suis la cause et la conséquence d’une relation destructrice.» Il a encore ajouté qu’il avait réalisé plusieurs choses et qu’il devait «soigner son impulsivité».

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • hellokitty le 22.05.2020 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on devrait avoir de la compassion pour un type comme ça qui violente une femme ?

  • nimp le 22.05.2020 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces personnes qui ne vivent qu'a travers la téléréalité, n'ont plus le sens de la vraie vie et ils finissent par perdre pied.

  • slado le 23.05.2020 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de pitié pour pour des gens comme ça , comprends pas les médias qui perdent du temp avec des infos du genre

Les derniers commentaires

  • tuyau le 23.05.2020 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une femme ou un homme c est pareil.!

  • slado le 23.05.2020 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de pitié pour pour des gens comme ça , comprends pas les médias qui perdent du temp avec des infos du genre

  • nimp le 22.05.2020 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces personnes qui ne vivent qu'a travers la téléréalité, n'ont plus le sens de la vraie vie et ils finissent par perdre pied.

  • hellokitty le 22.05.2020 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on devrait avoir de la compassion pour un type comme ça qui violente une femme ?

  • poulimont le 22.05.2020 05:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Misère