Los Angeles

10 juillet 2021 20:05; Act: 11.07.2021 16:48 Print

Angelina Jolie veut se retirer du business du vin

L’actrice américaine souhaite vendre sa compagnie, copropriétaire avec la société de Brad Pitt, du domaine viticole de Miraval, dans le sud de la France.

storybild

Angelina Jolie ne veut plus avoir de lien avec Brad Pitt. (photo: REUTERS)

Sur ce sujet
Une faute?

Divorcée de Brad Pitt, auquel un juge a accordé la garde partagée de leurs six enfants, Angelina Jolie veut se débarrasser de tout lien matériel la reliant encore à son ex. D’après les informations obtenues par E! News, l’actrice de 46 ans a déposé une demande devant un tribunal de Los Angeles le 6 juillet 2021 pour que soit levée une ordonnance restrictive sur le transfert des actifs de l’ancien couple. Cette ordonnance avait été mise en place au moment de la demande de divorce.

L’Américaine souhaite ainsi pouvoir vendre Nouvel LLC, une société luxembourgeoise qui détient des participations dans le domaine viticole de Miraval (sud de la France) appartenant à Angelina Jolie et à Brad Pitt, via sa société Mondo Bongo LLC. «Le divorce des deux parties a modifié leurs capacités à travailler ensemble en tant que partenaires commerciaux», a fait savoir l’avocat de l’héroïne de «Maléfique». Selon l’homme de loi, sa cliente a tenté de vendre Nouvel LLC à Brad Pitt durant deux ans, mais les acteurs ne sont pas parvenus à un accord.

Les défenseurs de la comédienne, qui a accusé son ancien conjoint de violences, ont en outre confié qu’ils avaient pris contact avec leurs confrères travaillant pour Brad Pitt dans l’espoir de trouver un arrangement sans devoir aller devant la justice. Les avocats de l’acteur ont indiqué que leur client allait donner une réponse à son ex, mais elle attend toujours. Ayant trouvé un possible repreneur, Angelina Jolie craint aujourd’hui que l’affaire capote, raison pour laquelle elle a fait appel à la justice.

(L'essentiel/jfa)